Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article




  Sondage

Atelier
© Ambassade par DR

Atelier
© Ambassade par DR



 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Diplomatie

Atelier des ONG , deuxième édition en Italie: la direction générale de la douane ivoirienne instruit les ONG aux procédures douanières
Publié le mardi 8 avril 2014  |  Ambassade


Atelier
© Ambassade par DR
Atelier des ONG , deuxième édition en Italie : La direction générale de la douane ivoirienne instruit les ONG aux procédures douanières


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le développement de la Côte d’ivoire au centre de l’atelier des ONG qu’a organisé l’ambassade de Côte d’ivoire en Italie le 04 avril 2014 à Rome sous le thème « Ensemble pour le développement ». Placée sous la présidence effective de Madame Janine Tagliante -Saracino, Ambassadrice de la Côte d’ivoire auprès du Quirinal( Italie), et sous le patronage de la commune de Rome cette deuxième édition avait pour invité d’honneur le Directeur général de la douane Ivoirienne le Colonel major Issa Coulibaly, représenté par Mme N’guetta Valérie commandant de douane, et chef de bureau des exonérations et des procédures douanières avec la participation effective de deux élus municipaux, le maire de la commune de Koro et celui de Tienko.
Rappelons que la première édition de cet atelier a permis à l’ambassade de mener des actions en association avec les Ong notamment dans la coopération décentralisée particulièrement les jumelages, la délivrance de 40 visas de courtoisie aux Ong italiennes de 2013 au premier trimestre 2014, de soutenir les ong en difficultés, l’établissement des relations constantes avec la douane Ivoirienne, la rencontre avec le ministre de la santé de la république de Côte d’ivoire avec les Ong Italiennes, et la participation à plusieurs évènements (congrès, séminaires, ateliers) à caractère humanitaire . Opérer comme Ong en CI c’est aussi connaître les procédures d’établissement en vigueur. La direction générale de la douane Ivoirienne, représentée par le commandant de douane Madame N’guetta Valérie, chef de bureau des exonérations et procédures douanières a instruit les différents responsables d’ong et d’organisations opérant en Côte d’ivoires sur toutes les procédures douanières. Mme N’guetta Valérie a expliqué que l’exonération totale des droits et taxes de douane d’une Ong est accordée seulement sur les équipements et fournitures destinés à l’usage officiel de son siège. Cependant les marchandises importées doivent avoir un rapport avec le domaine d’activité de l’Ong , du moins en ce qui concernes les Ong internationales. Quant aux Ong nationales ou locales , elles ne bénéficient pas systématiquement d’exonération. Mais le directeur de la douane peut mettre en œuvre l’article 159 du code au profit des biens destinés à des œuvres de solidarité de caractère national. Le commandant après un véritable cours magistral, a conclu son intervention sur la procédure d’obtention de l’exonération et de l’admission temporaire . Madame Kangah Ahou Rosine première conseillère à l’ambassade de CI a présenté le plan National de développement qui se présente comme le cadre de référence dans lequel s’inscrivent toutes les interventions majeures du gouvernement au profit des populations . Le Docteur Soumahoro Youssouf, maire de la commune de Koro ( région du Bafing) accompagné de son conseiller spécial le Docteur Traoré Youssouf, invité à cet atelier a présenté sa commune et exposé les énormes besoins de sa population en matières de développement notamment dans le secteur de la santé, du secteur agro-pastoral, du secteur de l’éducation , de l’approvisionnement en eau potable et en électricité, du secteur de la communication, du secteur du commerce , du secteur du transport et infrastructures routières, de la société civile , la culture et le sport. Quant à Monsieur Doumbia Ousmane représentant le docteur Coulibaly Seydou, maire de la commune de Tienko (région du Denguélé) après avoir présenté sa commune a aussi exprimé les besoins et préoccupations de sa ville et de ses populations qui restent désavantagées à cause de leur éloignement de la capitale économique Abidjan. Des échanges fructueuses ont permis à certains responsables d’Ong présents de relater quelques actions en cours et déjà menées en CI. C’est l’exemple de M. Andrea Mecozzi président de l’Ong Altrocioccolato, qui forme les jeunes et les paysans à la fabrication du chocolat en CI. Il pense qu’il faille encourager les agriculteurs à intensifier leur production en cacao et aussi leur apprendre à manger le chocolat, qu’ils peuvent fabriquer depuis leur propre domicile. Il faut souligner qu’en dehors des Ong qui étaient présentes à la première édition, cette deuxième édition a enregistré de nouvelles ong. Il y avait aussi les ong Insieme Per la Costa d’Avorio de Domba yaya, l’Ong Firomms de Mme Carlina Albanese , l’Ong YATCHI de M. Agnimel Marius Ferdinand, l’Ong Granello di Senape de M. Stefano Testa, l’Ong Ades et fondation Maria Goretti de M. Anathole Marie p.Manel et l’Ong Harmony Côte d’ivoire de Theophile Tchabi.
Au terme de ce deuxième atelier des ONG, l’ambassadrice de la Côte d’ivoire en Italie , Son Excellence Janine Tagliante –Saracino a manifesté sa satisfaction et lancé un appel à toutes les ONG et organisations Italiennes à prendre la destination Côte d’Ivoire pour contribuer et appuyer les efforts du Président Alassane Dramane Ouattara dans le processus de développement vers l’émergence 2020.

Comment

 Commentaires



Comment