Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Ouverture à Abidjan d’un salon pour la « vulgarisation des achats par la monétique »
Publié le mardi 8 avril 2014  |  APA


Salon
© Autre presse par DR
Salon de la monétique et des services bancaires Simbank 2011: Lucien Agbia, directeur


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Simbak 2014, le Salon international de la monétique d’Abidjan a ouvert, mardi, ses portes, dans la capitale économique ivoirienne, pour la vulgarisation des « achats par la monétique », a constaté un journaliste de APA sur place.

Durant trois jours (8 au 10 avril), banquiers, opérateurs de monétique, intégrateurs de solutions, distributeurs d'équipements monétiques…vont se retrouver et rencontrer le grand public pour promouvoir la monétique et les services et systèmes de paiement modernes liés aux cartes bancaires et interbancaires.

« Simbank 2014 vient une fois de plus confirmer la vigueur du système bancaire ivoirien qui sera très sollicité pour la marche vers l'émergence », a déclaré Lucien Agbia, le directeur du salon, souhaitant que la « population ivoirienne s'approprie ce nouvel instrument » à l'image des personnes des autres continents.

Pour Lucien Agbia, la modernisation du commerce et la sécurisation des systèmes de paiement également font partie des indispensables à une économie ambitieuse.

« Nos banques, les principaux acteurs de notre système financier, sont attendues à ce niveau. Les cartes bancaires, vecteur de modernisation et d'accélération des échanges monétaires, de la sécurisation des transactions financières et commerciales peuvent être d'un apport important dans cette vision » a-t-il relevé.

Quant à Souleymane Diarrassouba, président de l'Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d'Ivoire (APBEF-CI), par ailleurs, président du Simbank 2014, il a indiqué que la monétique peut faire « baisser le coût de la cherté de la vie ».

Car, a-t-il estimé « le système bancaire ivoirien qui se porte bien, a le devoir de se moderniser pour atteindre une bancarisation » totale.

Au nom du ministre du Commerce, de l'artisanat et de la promotion des PME, Jean-Louis Billon, le parrain de Simbank 2014, son conseiller technique, Dr Kébé Kanté,le représentant, a salué ce salon qui s'inscrit « depuis six ans dans ce mouvement de promotion et de vulgarisation de la monétique dans notre pays ».

« Les acteurs de l'économie numérique doivent savoir que la monétique n'est pas obligatoire pour l'émergence mais il n'y a pas d'émergence sans la monétique » a-t-il imagé pour expliquer l'importance de l'économie numérique.

Outre les expositions des participants, neuf ateliers plancheront sur autant de sous-thèmes qui meubleront ces trois jours d'échanges avant la clôture du salon jeudi par une remise de trophées et diplômes aux exposants.

Comment

 Commentaires



Comment