Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article



 Titrologie



Le point d`Abidjan N° 150 du 14/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Diplomatie

Burkina Faso / 10 000 Logements sociaux à Ouagadougou : L’Ambassadeur en Côte d’Ivoire, 1er souscripteur
Publié le lundi 14 avril 2014  |  Le point d`Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Une cérémonie de présentation d’un projet de construction de logements sociaux au Burkina Faso s’est déroulée, hier, vendredi 11 Avril 2014, au Consulat général, à Abidjan-Plateau. A cette occasion, l’Ambassadeur de ce pays en Côte d’Ivoire a annoncé être le premier souscripteur au nombre des millions de ressortissants Burkinabé ici.

1232 logements, sociaux et économiques selon les explications des responsables de l’entreprise chargée de leur réalisation, c’est la part du marché de CGE-Immobilier sur les 10 000 envisagés par le gouvernement Burkinabé à terme. Aussi, dans leur volonté d’intéresser les Burkinabés de la diaspora à ce projet, Vande Craen Christian, le Directeur général qui accompagnait le Fondateur de l’entreprise, Saïdou Tiendrébéogo, a expliqué que c’est face au déficit de logements que le gouvernement a pris la décision d’initier ce projet hautement social. Ce d’autant plus qu’aucun apport initial n’est exigé au souscripteur, qui peut, en cas de manque de liquidité, se faire accompagner par la Société générale Burkina Faso, SGBF, une succursale de la Société générale française de banque, qui lui ouvre un compte. Celle-ci lui permettra d’acquérir la maison au bout de 10 à 15 ans. Présente au Benin, au Rwanda et dans bien d’autres pays africains, CGE-Immobilier s’installe en Côte d’Ivoire en vue d’apporter l’assistance à la forte communauté Burkina présente ici, dont les membres ont souvent du mal à se loger une fois au pays. Aussi, Salogo Mamadou, le président du Conseil national des Burkinabés de Côte d’Ivoire, a-t-il lancé un appel à ses compatriotes vivant sur le territoire ivoirien à une souscription massive à ce projet. Surtout les jeunes, ‘’qui peuvent dépenser plus de 100 000 F par mois à autre chose qu’à l’essentiel’’, alors qu’il faut débourser 50 000 F par mois pour voir le rêve d’avoir ‘’un toit’’ au pays se réaliser. Il en a été de même du représentant de l’Ambassadeur du Burkina, le ministre-Conseiller Bazié Hervé, qui ‘’invite l’ensemble des Burkinabés en Côte d’Ivoire à y souscrire. Et, l’Ambassadeur me charge de dire qu’il est le premier souscripteur’’, et prendra toutes les mesures de garanties auprès de la Société générale de Banque en Côte d’Ivoire, SGBCI, établissement financier ivoirien partenaire de la SGBF, afin que les intéressés à l’opération soit satisfait comme s’il était présent sur le territoire Burkinabé. Il explique que c’est grâce à ‘’la clairvoyance du président Blaise Compaoré que les choses se mettent en place’’, puisque, hier, ‘’c’était les souscriptions à l’assurance. Aujourd’hui, c’est la souscription au projet logements’’, a-t-il dit. Plusieurs interventions dans le sens d’intéresser tous les ressortissants du pays des hommes intègres en Côte d’Ivoire au projet ECG-Immobilier ont été enregistrées, au nombre desquelles celle de Mme Bambara Emma, représentante de la SGBF, représentant son Directeur général, Sionlé Seydou Yéo, ex-Directeur général-Adjoint de la SGBCI, dont l’établissement est prêt à faire ‘’des prêts préférentiels aux souscripteurs en amont, dans le cadre du projet ‘’Prêt Mzaka’’, qui signifie ‘’Prêt ma maison’’ en langue Moré’’, a-t-elle dit. Le projet 10 000 logements sociaux est en réalisation à Bassinko, à une quinzaine de kilomètres de Ouagadougou, route de Ouayougouya, et fera, selon les explications du ministre Barry Yacouba de l’Habitat du Burkina Faso, de cet espace ‘’une ville où il fait bon vivre’’, dans une projection à l’intérieur du film institutionnel de présentation du projet diffusé au cours de la cérémonie à l’attention de tous les délégués de la communauté, des Consuls honoraires et tous les chefs des grands groupes invités pour la circonstance. Notons que le Premier ministre Burkinabé remettra, officiellement, les clés des 350 premiers souscripteurs de CGE-Immobilier, déjà propriétaires de maisons, au cours d’une cérémonie qui se déroulera sur le site le 1er Juin prochain.?

Myriam Maïga

Comment

 Commentaires



Comment