Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3100 du 3/5/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Necrologie

Inhumation / Après la levée de corps à Abidjan, le vendredi 2 mai: Fréderic Bruly Bouabré et Yaya Savané inhumés à Daloa, samedi dernier
Publié le lundi 5 mai 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A 7h 30 le vendredi 2 mai, parents et amis du monde la culture ont procédé, à Ivosep – Treichville, à la levée de corps de Fréderic Bruly Bouabré célèbre dessinateur, poète et prophète décédé le 28 janvier 2014, à Abidjan. Dans l’après-midi (16h30) du vendredi du 2 mai, une autre épreuve : la levée de corps de Yaya Savané, le muséologue, critique d’art et membre de l’Académie des Sciences, des Arts des cultures et des Diasporas africaines (Ascad) – décédé à Paris le 26 avril 2014. Yaya Savané était avec André Magnin, chargé de la conservation, de la protection, de la diffusion et de la valorisation des œuvres de Frédéric Bruly Bouabré. Tous deux ont été inhumés le samedi 3 mai à Daloa : Bruly à Zépréguhé (Daloa), son village natal et Yaya, dans la ville de Daloa où il a vu le jour en 1950.

Avant le départ du cortège funèbre pour Daloa, l’imam principal de la mosquée du quartier Paillet à Adjamé où résidait Yaya Savané, a exhorté à faire «des bénédictions et des sacrifices pour le repos de nos morts». Selon l’iman, «Yaya s’en va mais, il a laissé une œuvre à la postérité. Il a contribué à la construction d’une mosquée». Quant à l’ami du défunt, l’iman Méité, il a confié que «le frère Yaya a été endurant et patient devant l’épreuve» parce que le bilan de santé a relevé à Paris «un cas désespéré». «Cher frère Yaya, je t’adresse le salut des habitants de la terre. Puisse ton départ être une miséricorde pour la famille Savané», a indiqué l’imam Méité.
Yaya Savané, membre de l’Académie des Sciences, des Arts des cultures et des Diasporas africaines présidé par le professeur Barthélémy Kocthi – présent à la levée, recevra après l’inhumation les hommages de l’institution.

Koné Saydoo

Comment

 Commentaires



Comment