Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Fonds infrastructures Africa 50 : lancement prévu pour ce mois de mai
Publié le mardi 6 mai 2014  |  Gabon Eco


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture du Forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) en présence du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan
Mercredi 29 Janvier 2014. Abidjan. Le Forum « Investir en Côte d’Ivoire » (ICI 2014) a ouvrert ses portes en présence du Premier Ministre ivoirien et plusieurs personnalités de l′économie dans le monde. Le thème central de cette édition: « Secteur privé, levier d’une intégration régionale réussie ». Près de 2500 participants nationaux et internationaux sont attendus jusqu`au 1er février. Ph: Donald Kaberuka, président de la BAD.


Comment

 Vos outils




Dans le sillon des activités de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour le compte du mois de mai, figure le lancement officiel du fonds Africa 50, un moyen de financement spécialement dédié au développement des infrastructures en Afrique. Destiné à être lancé durant l’assemblée annuelle de la BAD qui se tiendra du 19 au 23 mai prochain à Kigali au Rwanda, le Fonds Africa 50, un organe de financement spécialement dédié au développement du secteur de l'infrastructure en Afrique, sera initialement doté de 3 milliards de dollars.

Inscrit sur le thème « Les 50 années à venir : l'Afrique que nous voulons », ce fonds permettra de mobiliser auprès des établissements financiers à travers le continent, des institutions africaines et internationales, les financements nécessaires à la réalisation des objectifs poursuivis dans le domaine du développement des infrastructures.

Dans les faits, la BAD qui pourrait injecter près de 500 millions de dollars dans ce fonds, espère un retour de financement de 3 milliards de dollars puis, 10 milliards de dollars par la suite.

A ce niveau du projet, des accords de coopération sont en phase d'être signés avec quatre partenaires qui pourraient apporter près de 470 millions de dollars. Ce financement s'ajoutera à celui lié à la contribution des manifestations d'intérêts estimés à 155 millions de dollars.

Avec un besoin de 95 milliards de dollars par an à titre d'investissements dans les infrastructures, l'Afrique accuse un grand retard en matière de développement de ce secteur.

Cette initiative pourrait donc offrir des opportunités de financement tant, l'investissement actuel de l'Afrique dans les infrastructures ne représente que 45 milliards de dollars par an, soit la moitié du financement annuel recherché par le continent pour le développement de ce secteur.

Comment

 Commentaires



Comment