Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

Conférence
© Abidjan.net par H. E.

Conférence
© Abidjan.net par H. E.





 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

En prélude à 2015, l’année internationale de l’évaluation : le président de l’ONG « initiative ivoirienne pour l’évaluation » présente les bien-fondés d’une telle action
Publié le mercredi 7 mai 2014  |  2IEval


Conférence
© Abidjan.net par H. E.
Conférence de presse de l’ONG "Initiative Ivoirienne pour l’Evaluation (2IEval)"
Mercredi 7 mai 2014. Abidjan. Le président de l’ONG "Initiative Ivoirienne pour l’Evaluation (2IEval)", Kouakou Samuel a animé une conférence de presse.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

2015 est l’année où les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) seront remplacés par une nouvelle série d’objectifs convenus au niveau international, les plus susceptibles d’être appelés Objectifs de développement durable (SDG). Afin de préparer la Côte d’Ivoire à célébrer cet événement majeur, une initiative a été lancée dénommée « Initiative Ivoirienne pour l’Evaluation (2IEval) » à l’instar de l’initiative EvalPartners. Le président de cette initiative, Kouakou Samuel a animé une conférence de presse, mercredi 7 mai, à Abidjan. Ci-dessous, l’intégralité de son propos liminaire.








Utilisation de l’évaluation pour améliorer la vie des gens grâce à une meilleure élaboration des politiques

1. 2015 DECLAREE ANNEE INTERNATIONALE DE L’EVALUATION

EvalPartners, le mouvement mondial pour renforcer les capacités nationales d’évaluation, est fier d’annoncer que 2015 a été déclarée Année internationale de l’évaluation (EvalYear) à la troisième Conférence internationale sur les capacités nationales d’évaluation organisé à São Paulo, Brésil, 29 septembre-2 octobre, 2013.
Le but de désigner 2015 comme l’Année internationale de l’évaluation est de défendre et promouvoir l’évaluation et des preuves fondées sur l’élaboration des politiques aux niveaux international, régional, national et local.
EvalYear est une initiative mondiale d’actions locales coordonnées
Les gouvernements, les partenaires internationaux et la société civile ont besoin de savoir comment les politiques et programmes façonnent la vie des gens aujourd’hui et pour les générations futures. Compte tenu de cela, EvalPartners facilite un dialogue mondial entre les acteurs de l’évaluation régionales et nationales, les bureaux d’évaluation des organisations internationales, y compris les agences des Nations Unies et l’IEG de la Banque mondiale, l’OCDE / CAD et les pays en développement, les fondations privées et d’autres intervenants clés.
Le but du dialogue est de défendre et promouvoir l’évaluation et des preuves fondées sur l’élaboration des politiques aux niveaux international, régional, national et local jusqu’en 2015 comme l’Année internationale de l’évaluation (EvalYear).
EvalYear sera un catalyseur pour les conversations importantes et de la pensée, au niveau international, régional, national et sous-national, sur le rôle de suivi et d’évaluation de la bonne gouvernance pour un développement humain équitable et durable.
L’évaluation peut permettre aux dirigeants et à la société civile de développer et de soutenir l’amélioration des politiques, les mettre en œuvre plus efficacement, de protéger la vie des gens, et de promouvoir le bien-être de tous.
L’évaluation peut permettre aux dirigeants de tenir compte de facteurs financiers social, politique, technique, et s’assurer qu’ils sont sur la bonne voie. L’évaluation peut aider les dirigeants signalent à leurs électeurs honnêtement de l’impact de leurs décisions, et écouter les commentaires de chaque groupe. Cependant, si l’évaluation est de jouer ces rôles effort plus dévoués, les systèmes changement, le renforcement des capacités et des ressources sont nécessaires.
EvalYear positionnera l’évaluation dans le domaine de la politique, par la sensibilisation à l’importance d’intégrer la surveillance et les systèmes d’évaluation dans le développement et la mise en œuvre des prochaines objectifs de développement durable, et tous les autres objectifs contextualisés locales critiques, au niveau international et national.
EvalYear met l’accent sur la prise de responsabilité mutuelle des politiques et de l’action sociale par une meilleure compréhension, la transparence et le dialogue constructif.
Bâtisons ensemble EvalYear
Dans l’esprit des Principes directeurs EvalPartners, EvalYear réunira diverses parties prenantes dans un mouvement destiné à mobiliser les énergies et renforcer la synergie des initiatives de suivi et d’évaluation existants et nouveaux au niveau national et international.
EvalYear se caractérise par l’inclusion où tout le monde a un rôle à jouer:
la société civile, les gouvernements, les partenaires internationaux, des universités et des particuliers. Par exemple, EvalYear contribuera à façonner les décisions a travers des conférences par les organismes bénévoles d’évaluation professionnelle (VOPE) et les réunions sur l’évaluation initiées par l’ONU qui va garder les projecteurs sur la cohérence des politiques équitable et d’influencer la prise opinion, et le genre pour une développement durable et la bonne gouvernance dans les arènes nationales et internationales.
EvalYear invite innovation à plusieurs niveaux: les méthodes d’engagement et de renforcement des capacités, les échanges peer-to-peer, l’utilisation de la technologie pour les communications et élargir, et la participation de nouveaux partenaires. EvalYear réunira un partenariat stratégique d’individus engagés et les organisations à travers le monde pour une action coordonnée pour promouvoir l’évaluation comme une intervention catalytique pour un meilleur développement humain.
Pourquoi 2015
2015 est l’année où les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) seront remplacés par une nouvelle série d’objectifs convenus au niveau international, les plus susceptibles d’être appelés Objectifs de développement durable (SDG).
Alors que les OMD ont conduit une vision globale sur le développement humain et facilité sa mise en œuvre et le suivi, une évaluation complète de ce qui a été réalisé n’a pas été effectuée jusqu’à présent. En partie parce que les blocs de construction au niveau des pays pour un tel examen ne sont pas disponibles. Il est maintenant largement reconnu que les politiques et programmes nationaux de développement doivent être informés par des preuves générées par les systèmes de suivi et d’évaluation menées par les pays, plutôt que celles des donateurs conduit, tout en assurant la cohérence des politiques au niveau régional et mondial.
Mais d’autres tendances sont également importantes. Les demandes des citoyens pour la preuve et une plus grande responsabilisation des gouvernements sont de plus en plus dans les mouvements à travers le monde. Il y a une houle de bas en haut pour une plus grande responsabilité qui conduit à de nouvelles innovations pour renforcer et tenir les décideurs responsables. Cette ascendante réponse (et ses outils d’évaluations participatives, audits sociaux, citoyens bulletins, etc) est à venir avec d’autres approches au niveau international, y compris le SDG et d’autres processus pour créer des espaces et des possibilités très intéressantes. L’engagement croissant dans le suivi et l’évaluation, leurs demandes, et leur poussée pour la transparence, la responsabilité, le changement et la justice des citoyens, justifie aussi de faire de l’année 2015 de l’évaluation.
Opérationnalisation proposée
EvalPartners, représentant un partenariat entre les principales parties prenantes, y compris VOPEs, les agences onusiennes et les organismes donateurs.
Une feuille de route pour 2015 EvalYear a été préparée et mis en œuvre en 2013-2014. Le Groupe de gestion EvalPartners, en consultation avec le Groupe consultatif international, a été chargée d’élaborer la feuille de route.
EvalYear a déjà été discuté lors du Forum international de Chiang Mai. Il a été également examiné par l’UNEG, l’OCDE / CAD, ECG et ALNAP à l’Assemblée générale de l’UNEG en Avril 2013 à New York, et à l’OCDE/CAD EvalNet TF sur NECD à la réunion de mai à Helsinki.
Les négociations ont été menées pour avoir EvalYear officiellement lancé au cours Conférence internationale sur les capacités nationales d’évaluation organisée au Brésil en Octobre 2013.
Bien que la feuille de route soit élaborée de manière collaborative, les VOPEs, les gouvernements et les organisations internationales contribueront de manière à refléter le mieux leurs valeurs, leurs intérêts et leurs capacités. Chacun d’entre nous devra ainsi faire d’EvalYear une étape importante vers d’utilisation de l’évaluation inclusive à faire du monde un endroit meilleur pour tous.

2. MOTION DE SOUTIEN DES EVALUATEURS AFRICAINS A LA DECLARATION DE L’ANNEE INTERNATIONALE DE L’EVALUATION

Comme présenté précédemment, 2015 a été officiellement déclarée Année internationale de l’évaluation lors de la 3ème Conférence internationale sur les capacités nationales en évaluation organisé à São Paulo, Brésil, du 29 septembre au 2 octobre 2013.

Les participants à la 7ème Conférence Internationale de l’Association Africaine d’Evaluation (AfrEA), réunis à Yaoundé au Cameroun, du 3 au 7 Mars 2014, ont soutenu par une motion, la décision prise à Sao Paulo au Brésil, de déclarer 2015 comme Année de l’Evaluation.

2IEval, présente à la 7ème Conférence Internationale de l’Association Africaine d’Evaluation (AfrEA), est fière de s’associer à ce mouvement collectif pour y faire rayonner l’expertise ivoirienne, c’est-à-dire l’Evaluation MADE IN Côte d’Ivoire

Nous vous informons, par ailleurs, que le Président de 2IEval est membre du groupe de travail « Environnement favorable » deEvalPartners (EvalPartners Enabling Environment Task Force), l’organisation qui a œuvré pour la déclaration de 2015 comme année internationale de l’Evaluation. C’est une structure qui regroupe plusieurs organisations internationales, avec comme chef de fil l’UNICEF.


3. L’INITIATIVE IVOIRIENNE POUR L’EVALUATION

Afin de préparer la Côte d’Ivoire a célébrer cet événement majeur, une initiative a été lancée dénommée « Initiative Ivoirienne pour l’Evaluation (2IEval) » à l’instar de l’initiative EvalPartners.

Rappelons que la Côte d’Ivoire fait partie de l’initiative Evalprtaners.
En effet, au cours de l’année 2012, l’étude de cas présentée par Samuel KOUAKOU (Président de 2IEval) a été retenue au concours organisé par Evalpartners.

Les résultats qui ont été publiés lors de la dixième conférence biennale de la Société Européenne d’Evaluation (EES) à Helsinki (Finlande) ont été partagés à travers des émissions et article de presse en novembre 2012.

La plateforme mise en place par 2IEval vient donc contribuer à placer la côte d’Ivoire au cœur de EvalYear.

Comment

 Commentaires



Comment