Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3104 du 9/5/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Necrologie

Police nationale / Malade depuis des mois : Le Commissaire Koui Bernard est décédé
Publié le vendredi 9 mai 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La police nationale en particulier, et les Forces républicaines de Côte d’Ivoire viennent d’être frappées par la mort du commissaire Koui Bernard, ex-patron de la Police spéciale de la Société des transports abidjanais (SOTRA). Le commissaire Koui Bernard que certains de ses proches qualifient «de grand artisan de la victoire du président Ouattara lors du blocus de l’hôtel du Golf» est décédé, selon sa famille, le mardi 6 mai 2014 aux environs de 10 heures au centre hospitalier Universitaire de Cocody (Chu). L’ex-patron de la Police SOTRA a été cloué au lit pendant longtemps, ce qui lui a valu d’être hospitalisé à l’Hôpital militaire d’Abidjan (HMA), puis au Chu de cocody où ses soins ont nécessité beaucoup de moyens. Malheureusement, la mort a pris le dessus sur l’officier de police. Joint au téléphone, le lieutenant Coulibaly Aimé, ancien collaborateur du commissaire Koui est revenu sur les derniers moments qu’il a partagés avec le défunt. «Le commissaire Koui a passé deux ans à la tête de la Police spéciale de la SOTRA, après son séjour au Golf. Il a été remplacé par le commissaire Traoré Hamed, voilà maintenant sept (7) mois. Mais il était en pleine forme quand il partait, il ne présentait pas de signe de maladie», révèle l’officier de police qui dit être sous le choc de cette disparition. « C’est un choc, une douleur qui nous frappe. Par rapport à ce qu’il a fait pendant la crise, le commissaire Koui est un républicain qui a contribué à l’arrestation du général Dogbo Blé», poursuit-il. «Pour nous les partisans du Président Ouattara, le commissaire Koui est un grand homme et ce ne sont pas tous les grands hommes qu’on voit à la télévision», ajoute pour sa part Diarrassouba Brahima, président du Mouvement Notre ADO (MONADO), l’un des amis du commissaire Koui, en rejetant les allégations selon lesquelles l’officier supérieur de police a été abandonné. «Le commissaire Koui était à la retraite au moment de la crise postélectorale, mais le Président de la République lui a donné deux années supplémentaires de fonction et il a été affecté à la Police spéciale de la SOTRA. On ne peut donc pas dire qu’il a été abandonné», conclut-il.
O. Dion

Comment

 Commentaires



Comment