Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journée Internationale de la Famille: la déclaration du gouvernement
Publié le jeudi 15 mai 2014  |  Ministères
Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Journée internationale de la Famille édition 2014: la déclaration du gouvernement ivoirien
Jeudi 14 Mai 2014. Abidjan. A l`occasion de la commémoration de la journée internationale de la Famille, la ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant Anne Desirée Ouloto a livré le message du gouvernement
Comment




Chers compatriotes,

La Côte d’Ivoire, Notre pays, célèbre ce jeudi 15 mai 2014, la Journée Internationale de la Famille (JIFa), instituée par la Résolution 47/237 des Nations Unies, le 20 septembre 1993.

Cette célébration a pour but d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes que connaissent les familles, cellules de base de la société, et de stimuler les initiatives appropriées en vue de répondre efficacement aux besoins de ces familles.

En d’autres termes, cette commémoration vise à éveiller les consciences, sur l’impérieuse nécessité de renforcer la cohésion familiale, d’améliorer les conditions de vie des familles, et de susciter l’intérêt de celles-ci quant à leur rôle majeur dans la participation pleine et entière à la vie économique et sociale.

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, demeure conscient des nombreuses difficultés qui font partie du quotidien de nos Familles : le chômage des jeunes, la précarité, la cherté de la vie, résultat de deux décennies de crise, et qui ont, à l’évidence, eu des conséquences dramatiques sur la situation et l’état des familles.

En outre, la perte des valeurs morales et culturelles, les violences conjugales multiformes, le déclin de l’autorité parentale, le manque de repère pour nos jeunes, viennent malheureusement accentuer et même accélérer les causes de dislocation et de déstructuration de nos familles.

Chers compatriotes,

Ce constat peu honorable interpelle chacun d’entre nous : Familles, État, Société !

Dans cette perspective, point n’est besoin de démonter, ni de prouver l’engagement du Chef de l’Etat et de son Gouvernement, en vue de l’amélioration de l’épanouissement des familles et de leur bien-être.

Aussi, pouvons-nous rappeler, au nombre des initiatives de l’Etat, la mise en œuvre effective de la politique de logements sociaux, sur toute l’étendue du territoire national ; la lutte contre la pauvreté ; le renforcement de l’action de l’Etat en faveur des couches les plus vulnérables à travers les dépenses pro-pauvres, dont le niveau est passé de 1080 milliards de FCFA en 2013 à 1337 milliards en 2013 ; la revalorisation des salaires au taux moyen de 10% ; la réalisation de travaux d’envergure qui transforment le paysage global du pays, et enfin la net amélioration de l’indice de sécurité.

Mes chers compatriotes,

Je conviens cependant avec vous, que les difficultés restent nombreuses et complexes.

C’est donc ensemble, dans une approche inclusive et participative, que nous devons trouver la réponse à cette équation.

Ainsi, le thème national de cette journée pour l’édition 2014, « La restauration de la famille, un défi pour l’émergence de la Côte d’Ivoire » nous invite tous, Gouvernement, Société civile, Familles, Hommes et Femmes, à une synergie d’actions, en vue de promouvoir les valeurs d’unité, de solidarité, de travail, de paix, de pardon, d’amour et de fraternité, de tolérance, d’acceptation mutuelle ; valeurs qui constitueront le terreau d’une nation forte, dynamique et émergente.

Chers compatriotes,
Au nom du gouvernement, j’exhorte les familles ivoiriennes, à jouer pleinement le rôle qui est le leur, en cultivant en chacun de leurs membres, l’esprit de paix, d’amour, de respect, de tolérance, d’exemplarité et de travail, pour une Côte d’Ivoire prospère et émergente.

Je vous remercie !
Commentaires


Comment