Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’ONU se félicite de la reprise du dialogue politique en Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 23 mai 2014  |  APA
Promotion
© Abidjan.net par Atapointe
Promotion du genre: Anne Désirée Ouloto et Aïchatou Mindaoudou inaugurent le centre commercial de la poterie de Katiola
Jeudi 20 Février 2014. Katiola. Place HKB. Le ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant Anne Désirée Ouloto et la représentante spéciale de l`opération des nations unies en Côte d`Ivoire Aïchatou Mindaoudou ont procédé à l`inauguration du centre commercial des métiers de la poterie de Katiola dénommé "La maison de la potière", construit avec l`appui financier de l`ONUCI dans le cadre du projet d`autonomisation de la femme rurale en Côte d`Ivoire.
Comment




La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, s’est félicitée, jeudi, de la reprise du dialogue politique entre le Front Populaire Ivoirien (FPI) et le Gouvernement ivoirien.

Dans un communiqué transmis à APA, Mme Mindaoudou, estime que « cette reprise du dialogue politique est une preuve de responsabilité et marque la volonté des parties de privilégier l'intérêt national ».

Elle « salue l'atmosphère de détente empreinte de cordialité qui a prévalu au cours des discussions et se réjouit de l'engagement pris par les deux parties en faveur du dialogue comme seule voie de règlement des autres questions pendantes ».

Enfin, ajoute le texte « la Représentante spéciale exhorte les parties à œuvrer résolument vers la consolidation du dialogue politique, seul gage du renforcement du processus de réconciliation nationale engagé en Côte d'Ivoire ».

A l'ouverture des travaux de cette rencontre, le ministre d'Etat, ministre auprès du président de la République chargé du dialogue politique, Jeannot Kouadio Ahoussou, a exprimé sa reconnaissance à Aïchatou Mindaoudou pour ses "efforts" qui ont permis la reprise de ce dialogue politique.

La tension était montée d'un cran entre le pouvoir et l'opposition ivoirienne après le lancement de l'opération de Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) le 17 mars dernier et la remise cinq jours plus tard de l'ex-leader pro-Gbagbo, Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI).

Le FPI avait dénoncé une « rupture unilatérale » du dialogue à travers ces décisions du gouvernement ivoirien.
Commentaires


Comment