Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

FAFCI : la Coopec appelle les femmes d’Agboville à s’inscrire
Publié le vendredi 13 juin 2014  |  AIP
Comment




Agboville – La gérante de la Coopérative d’épargne et de crédit (COOPEC) d’Agboville, Amin Assi Assita, a invité, jeudi, les femmes du département à poursuivre leur inscription sur les listes des potentiels bénéficiaires du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) initié par la Première dame Dominique Ouattara.

"La liste est ouverte et nous reprenons les inscriptions le 16 juin", a-t-elle indiqué, dans un entretien avec l’AIP.

Selon Mme Amin, sur les 50 millions de francs CFA mis à leur disposition, seulement 20 millions ont été répartis, mercredi, à 50 femmes ayant souscrits de manière individuelle ou en association.

La gérante a expliqué que non seulement les prêts seront étendus à d’autres femmes, si les premiers remboursements obéissent au tableau d’amortissement, mais en plus, selon le portefeuille du projet FAFCI, un autre montant pourrait être mis à la disposition de la COOPEC.

Ce nouvel apport pourrait permettre de poursuivre le projet avec d’autres groupes de femmes, à condition que les premières bénéficiaires respectent leur engagement.

"Tout cela dépendra des toutes premières bénéficiaires", a-t-elle précisé, invitant les femmes du département à s’inscrire en grand nombre dans la mesure où les femmes venues des autres localités seront retirées de la liste des 3 000 noms en sa possession.

Mme Amin a indiqué qu’une campagne de sensibilisation sera entreprise en faveur des femmes des villages environnants, puisque le fonds qui est uniquement pour le département d’Agboville, devrait les prendre en compte.

Elle a assuré que les semaines à venir verront la distribution de la seconde tranche de 30 millions. Selon la procédure d’attribution, les 100 premières inscrites sont invitées à délivrer un plan de localisation, afin que la structure financière puisse vérifier l’effectivité des activités menées.

Les premiers remboursements débutent à compter du 28 juillet, a-t-on appris auprès des bénéficiaires.

Dd/kkp/kam
Commentaires


Comment