Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurisation : Hamed Bakayoko promet de nouveaux commissariats à Yopougon
Publié le samedi 14 juin 2014  |  L’Inter
Le
© Ministères par dr
Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko échange avec une délégation du "Royal College of defense studies(RCDS)
Mercredi 4 juin 2014. Abidjan. Photo : Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko
Comment




Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la sécurité, veut tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurisation de la plus grande commune de Côte d'Ivoire. Hier, à la célébration du trentième anniversaire du commissariat de police du 16ème arrondissement de Yopougon, Hamed Bakayoko a pris l'engagement de mettre plus de moyens à la disposition de la police pour lui permettre de mieux assurer la sécurité des biens et des personnes dans la commune. « Concernant les moyens, nous allons augmenter les moyens à Yopougon. Nous allons vous donner davantage de véhicules. En collaboration avec le maire, nous allons ouvrir de nouveaux commissariats. Nous avons en projet d'ouvrir deux nouveaux commissariats. La mairie va en faire et nous aussi. S'il y a la paix à Yopougon, on pourra dire que le ressenti de la sécurité est bon », a déclaré le ministre d'Etat. Hamed Bakayoko répondait ainsi à une préoccupation exprimée par le commissaire Ouattara Francis Nielbien, chef du District de police de Yopougon. Selon ce dernier, les 4 commissariats de la commune sont insuffisants pour couvrir toute son étendue et satisfaire des populations estimées entre 1,5 et 2 millions d'habitants, au moins. Il a plaidé pour la construction de 4 autres commissariats et plus de moyens pour renforcer les capacités de la police. Dans son intervention, le ministre d'Etat a commencé par féliciter les autorités policières de Yopougon, avec à leur tête le commissaire Ouattara Francis Nielbien du District, et surtout le commissaire Kouamé Arthur Lézou, chef de service du 16ème arrondissement, pour le travail abattu pour ramener la quiétude au sein des populations d'une commune qui a été déchirée par la guerre. Il a exhorté les policiers à la rigueur, à la discipline et à plus d'humilité et de courtoisie dans les rapports avec les populations. Le ministre d'Etat a mis en garde contre le retour du racket. « S'il y a un seul combat auquel je tiens, c'est celui-là. On ne peut pas devenir un grand pays avec ces pratiques », a-t-il dit, annonçant des sanctions contre tout policier indélicat. Avant de clore son propos, il a invité les populations de Yopougon à se faire recenser. Arguant qu'il ne s'agit nullement d'une opération politique, mais d'une nécessité de remise à jour des données démographiques et statistiques.

H.O
Commentaires

Titrologie



L’Inter N° 4807 du 14/6/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment