Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Après la confirmation des charges contre Gbagbo : André Djro (Pdt de l’Ong Vérité): «Le Fpi doit savoir raison garder»
Publié le mardi 17 juin 2014  |  L’Inter
Comment




M. André Djro, vous êtes le président de l’Ong Vérité, que pensez-vous de la décision de la Cpi confirmant toutes les charges contre l’ex-président, Laurent Gbagbo ?
Pour nous, il ne s’agit pas de confirmer les charges ou pas, mais plutôt de la manifestation de la vérité dans cette affaire. C’est maintenant que le président Gbagbo sera jugé, donc nous attendons de voir la suite. C’est dommage que nous soyons arrivés à cette situation.
Il n’y a pas longtemps vous appeliez le Fpi à la réconciliation. Pensez-vous qu’avec le verdict de la Cpi, les choses pourraient s’améliorer?
Le Fpi doit savoir raison garder et emprunter le chemin de la réconciliation s’il veut revenir au pouvoir, rêve et objectif de tout parti politique. Il a intérêt à remobiliser ses troupes dans la sagesse. Gbagbo n’est pas encore condamné, il est le président après Houphouët qui a le plus prononcé le nom de Dieu dans ses discours. Dieu, qui est le maître de la vérité, saura nous éclairer à travers les juges de la Cpi. Les Ivoiriens et le monde entier ont besoin de savoir la vérité sur la crise post-électorale, car beaucoup de personnes sont encore dans le flou.
N’assistons-nous pas à une justice des vainqueurs?
Nous ne croyons pas, pour l’instant, à une justice des vainqueurs, car la Cpi est la plus grande institution judiciaire et nous faisons confiance à ses juges. Avez-vous déjà vu quelqu’un assassiner ses propres enfants? Nous attendons l’avenir, car "c’est en suivant le fleuve qu’on découvre l’Océan". Gbagbo à la Cpi est un signal fort pour ceux qui l’ont envoyé et les autorités qui se succéderont. Les autorités actuelles ont intérêt à faire de la Côte d’Ivoire un pays de justice pour tous.
Pour vous, quelles sont les clés d’une vraie réconciliation?
Les crises que nous vivons sont politiques. Les hommes politiques doivent accepter la vérité. Et pour une vraie réconciliation, nous devons bannir l’orgueil dans nos comportements. Accepter de demander pardon lorsqu’on a tort, car l’humilité est la plus grande force de tout d’être humain. Amour et Vérité pour chacun; Justice et Paix pour tous. Au nom de toutes les victimes en vie ou pas, que la vérité éclate, et ensuite, qu’on se pardonne pour aller à la paix. Nous prions pour Charles Konan Banny et son institution. Vivement, que la vérité soit le crédo de tout Ivoirien, car c’est le mensonge qui nous a conduits dans cette situation.
Cyrille DJEDJED
Commentaires

Titrologie



L’Inter N° 4809 du 17/6/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment