Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pluies diluviennes : au moins 12 nouveaux morts en Côte d’Ivoire (officiel)
Publié le jeudi 19 juin 2014  |  APA
Saison
© Abidjan.net par DR
Saison des pluies à Abidjan: Inondation à la Riviera Palmeraie
Comment




Au moins douze personnes ont encore trouvé la mort dans la nuit de mercredi à jeudi dans la capitale économique ivoirienne où des pluies diluviennes ont provoqué des glissements de terrain.

Le drame est survenu à Attécoubé dans le secteur Sébroko et Boribana au Centre-Ouest d’Abidjan et dans les bidonvilles de Cocody-Danga et Gobelet à l’Est de la capitale économique ivoirienne.

« Pour l’instant nous sommes à 12 morts », a déclaré à APA le Général Fiacre Kili, Directeur général de l’Office national de la protection civile (ONPC). « Nous sommes en train de sauver la vie de certaines personnes coincées » dans les décombres des murs, a-t-il ajouté.

« A Attécoubé, dans le secteur Sébroko et Boribana, cinq corps dont deux enfants ont été enregistrés au moment où nous quittions les lieux. Les fouilles se poursuivaient. Donc ce chiffre peut évoluer », a déclaré à APA Arouna Bamba, le responsable de la communication au ministère de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme (MCLAU).

« A Cocody-Danga, il y a eu trois morts. Il s’agit d’un couple et de son enfant. Le même nombre de trois morts a été également relevé à Gobelet », a-t-il poursuivi en précisant qu’une « opération de libération du passage de l’eau est en cours à Cocody-Rivera dans le secteur de la résidence de la méga star de la musique ivoirienne Alpha Blondy.

Le drame de ce jeudi porte à vingt-deux personnes tuées dont plus de la moitié dans la seule commune d’Attécoubé, en moins de deux semaines.

L’année dernière, les pluies diluviennes avaient entraîné des inondations et des éboulements qui avaient fait plusieurs morts et d’importants dégâts matériels dans des quartiers précaires et même dans certains quartiers résidentiels tels que Cocody à l’Est d’Abidjan où un immeuble s’était écroulé.

Le gouvernement ivoirien a mis en place un plan d’urgence d’organisation des secours (plan ORSEC) qui vise à prendre des mesures pour prévenir les catastrophes naturelles et minimiser les risques.
Commentaires


Comment