Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a échangé avec la Secrétaire Générale Adjointe de l’ONU aux Affaires Humanitaires et le PDG de la Société de Participation Financière d’Angola
Publié le vendredi 20 juin 2014  |  Présidence
Entretien
© Présidence par DR
Entretien du Présidence de la République avec la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies aux Affaires Humanitaires
Vendedi 20 juin 2014. Palais de la Présidence de la République. Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a eu un entretien avec Mme Valérie AMOS, Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies aux Affaires Humanitaires
Comment




Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a eu deux entretiens, ce vendredi 20 juin 2014, au Palais de la Présidence de la République, l’un avec la Secrétaire Générale Adjointe (SGA) des Nations Unies aux Affaires Humanitaires et Coordinatrice des Secours d’urgence, Mme Valérie AMOS, et l’autre avec le Président Directeur Général (PDG) de la Société de Participation Financière d’Angola.
Mme Valérie AMOS qui a été la première personnalité à être reçue, a indiqué au sortir de la rencontre, qu’elle a évoqué trois points ‘’importants’’ avec le Chef de l’Etat, à savoir, les ‘’progrès accomplis’’ par la Côte d’Ivoire depuis la fin de la crise post- électorale sous l’impulsion du Président Alassane OUATTARA ; le soutien du Chef de l’Etat et de la Côte d’Ivoire à l’organisation de la consultation en cours actuellement à Abidjan sur l’aspect humanitaire mondial, et surtout pour la préparation de la grande réunion qui aura lieu en 2016, pour laquelle la Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo (RDC) sont les pays pilotes ; et enfin la situation des ONG (Organisation Non Gouvernementales) et des Agences des Nations Unies qui travaillent sur le terrain pour évoquer les questions de dialogue avec les populations de l’ouest, notamment avec les déplacés.
La Diplomate onusienne a ajouté avoir profité de cette entrevue avec le Président de la République pour remercier la Côte d’Ivoire et le Système des Nations Unies pour leurs ‘’efforts constants’’ sur les questions résiduelles concernant les déplacés à l’ouest. Pour terminer, elle a souhaité un développement ‘’harmonieux’’ de la Côte d’Ivoire.
Quant à M. Georges Fayez CHOUCAIR, PDG de la Société de Participation Financière d’Angola, il a d’abord tenu à exprimer son admiration au Président Alassane OUATTARA pour ‘’l’impulsion’’ qu’il a donnée à la Côte d’Ivoire ainsi que le ‘’cadre’’ qu’il a créé pour des investissements importants dans le pays.
Il a ensuite ajouté que sa structure, la Société de Participation Financière d’Angola, vient en Afrique de l’ouest et surtout en Côte d’Ivoire en tant que partenaire du développement africain. Pour lui, notre pays présente aujourd’hui des ‘’ ressources’’ et des ‘’atouts’’ qu’il importe de valoriser. Aussi, l’entretien avec le Chef de l’Etat a-t-il tourné, selon M. Georges Fayez CHOUCAIR, autour des voies et moyens pour permettre à sa structure d’apporter sa
‘’contribution’’ au développement de notre pays, qui est un ‘’dragon d’Afrique’’ et qui a besoin d’investissements ‘’lourds’’.
Pour terminer, le Patron de la Société de Participation Financière d’Angola a précisé que les activités de son entreprise portent sur les secteurs de la sidérurgie, de l’immobilier (l’accès à la propriété immobilière), de l’éducation et de la santé ; des secteurs pour lesquels il souhaiterait ‘’approfondir’’ les discussions avec les autorités ivoiriennes.
Commentaires


Comment