Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Visite de travail du premier Ministre à la Direction Générale du Budget et des Finances: l’allocution de M. Kablan Duncan
Publié le mercredi 2 juillet 2014  |  Primature
Direction
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Direction Générale du Budget et des Finances: le Premier Ministre en visite à la DGBF
Mercredi 02 juillet 2014. Abidjan. Le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN a rendu visite au personnel de la Direction Générale du Budget et des Finances.
Comment




- Monsieur le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget

- Monsieur le Directeur de Cabinet Adjoint du Premier Ministre,

- Monsieur l’Inspecteur Général des Finances,

- Monsieur le Directeur Général du Budget et des Finances,

- Monsieur le Directeur Général de la SNDI,

- Madame et Monsieur les Directeurs Généraux Adjoints du Budget et des Finances,

- Monsieur l’Inspecteur Auditeur Général,

- Mesdames et Messieurs les Directeurs centraux,

- Mesdames et Messieurs les Contrôleurs Financiers et Contrôleurs Budgétaires,

- Mesdames et Messieurs les représentants des organes de presse,

- Mesdames et Messieurs,

- Chers collaborateurs,

Je voudrais, avant tout propos, adresser mes salutations et mes remerciements à Monsieur le Ministre chargé du Budget, Abdourhamane Cissé, et à l’ensemble du personnel de la Direction Générale du Budget et des Finances avec à sa tête Monsieur TRAORE Seydou, pour l’accueil chaleureux dont je suis l’objet.

• Monsieur le Ministre,

J’ai institué des visites systématiques de toutes les structures dont j’ai la charge, afin de mieux les connaître, et partager tant soit peu, leur quotidien et leurs préoccupations essentielles. Après les structures sous-tutelle directes de la Primature, mes visites sont dédiées aux directions générales de votre département pour mieux m’imprégner de leurs conditions de travail. Je me propose de donner à la fin de toutes ces visites, à la fois au Ministère chargé du budget et au Ministère chargé de l’Economie et des Finances, dans le cadre d’une réunion globale, les orientations générales et instructions du Président de la République et du Gouvernement.
Pour l’heure, ma visite de ce jour est surtout orientée vers les outils de gestion de la Direction Générale du Budget et des Finances, qui est comme vous le savez tous, un maillon essentiel dans la gestion des finances publiques.

A cet effet, après avoir visité quelques outils essentiels de gestion, à savoir SOLDE AN 2000, le Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMAP) et le Système Intégré de Gestion Budgétaire (SIGBUD), je voudrais vous exprimer toute ma satisfaction pour la qualité du travail déjà abattu, qui constitue un pas important vers la transparence et l’efficacité des procédures de gestion des finances publiques. Cette efficacité se mesure notamment en termes de réduction de délais, et cela fait la différence avec ce qui se fait dans d’autres pays. Mais nous pouvons et devons tous mieux faire.

Au regard de votre rôle dans la mise en œuvre des priorités de l’action gouvernementale, et de façon plus spécifique de la politique budgétaire, instrument privilégié pour l’exécution du programme économique et social du Gouvernement, je mesure l’âpreté des défis que vous avez à relever, et qui nécessitent des outils techniques modernes comme ceux développés par vos services, pour répondre aux attentes des usagers.

C’est pourquoi, Monsieur le Directeur Général, je me félicite du succès des applicatifs métiers SIGFiP, SIGBUD, SIGMAP, RICI et SOLDE AN 2000, produits de l’expertise ivoirienne, qui s’exportent pour la plupart dans la sous-région ouest africaine et même au-delà.

• Monsieur le Ministre,

Il ressort de votre intervention et de celle du Directeur Général du Budget et des Finances, que d’autres chantiers visant à accroître l’efficacité de la gestion budgétaire sont en cours.

D’ores et déjà, je puis vous assurer dès maintenant de mon soutien pour la poursuite du programme de déconcentration de vos services et des outils de gestion que nous venons de voir, à l’ensemble du pays afin de les rapprocher davantage de leurs utilisateurs et bénéficiaires.

Par ailleurs, je salue l’important travail effectué par vous et vos collaborateurs qui a permis le vote, dans les délais constitutionnels, du budget 2014 ainsi que les efforts que vous déployez dans l’exécution quotidienne de ce Budget. En rapport avec les objectifs du programme, et si mes informations sont exactes, l’exécution du budget 2014 est caractérisé au premier trimestre par :

- un taux d’exécution global de 102,3 % ;
- un taux d’exécution des dépenses d’investissement de 115,8 %
- un taux d’exécution des dépenses pro pauvres de 115,8 %
- un taux de gré à gré avec une tendance baissière par rapport à l’exercice 2013.
Aussi, voudrais-je relever les efforts importants faits, d’une part, pour l’optimisation des dépenses et des ressources de l’Etat, et d’autre part, en faveur des dépenses pro pauvres, dont le niveau est passé de 1080 milliards de FCFA en 2012 à 1337 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 23,8%, et prévu en 2014 à 1521 milliards de FCFA.
Au titre de l’exercice 2015, il importe de s’assurer de la tenue effective et à bonne date des conférences budgétaires internes aux ministères aux fins de la prise en compte des priorités du Gouvernement. A cet effet, les ministres devront veiller, par leur implication, à la répartition des enveloppes conformément aux grandes orientations contenues dans ma lettre de cadrage.

Dans ce sens, vous veillerez à ce qu’à l’orée de l’année charnière 2015, les ressources soient identifiées pour permettre d’accélérer la mise en œuvre des priorités du PND 2012-2015.

Au moment où le Gouvernement est engagé dans un vaste programme de reconstruction nationale et d’amélioration des conditions de vie des populations, il est impérieux de veiller au strict respect de l’orthodoxie budgétaire et à la maîtrise voire à la réduction des délais de traitement des dossiers, tant dans l’élaboration que dans l’exécution du budget.

Relativement à votre mission de contrôle, j’insiste sur les réformes judicieuses à conduire pour assurer un contrôle efficient des dépenses publiques afin que par la mise en œuvre de nouveaux mécanismes, l’Etat ne paie que la bonne dépense et que toute tentative de fraude soit enrayée et sanctionnée conformément aux textes réglementaires en vigueur.

Par ailleurs, au niveau sous-régional, je vous exhorte à poursuivre les efforts dans les réformes entreprises, notamment dans la conduite de votre stratégie de mise en œuvre des directives de l’UEMOA, et particulièrement l’extension des Cadres de Dépenses à Moyen Terme (CDMT) à l’ensemble des ministères ainsi que le développement dans les meilleurs délais du nouveau système d’information budgétaire pour l’élaboration et l’exécution des budgets programmes.

Dans ce cadre, je voudrais vous féliciter pour la mise en œuvre effective des Directives relatives aux importantes réformes communautaires de l’UEMOA concernant votre secteur.

C’est à ce prix que le Ministère chargé du Budget pourra jouer pleinement le rôle qui est le sien dans la conduite de la politique économique et sociale de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, en vue de hisser la Côte d’Ivoire au rang de pays émergent à l’horizon 2020.



• Monsieur le Ministre,

Je prends bonne note des doléances pertinentes que le Directeur Général vient d’exprimer relativement aux travaux de réhabilitation et d’extension de l’immeuble abritant les services de la DGBF, ainsi qu’à la reprise des travaux de construction des mini-cités financières à l’intérieur du pays. J’examinerai avec vous la suite à donner aux différentes propositions.

Je sais pouvoir compter sur vous, Monsieur le Ministre, Monsieur le Directeur Général ainsi que sur l’ensemble de vos collaborateurs, comme vous m’en avez donné l’assurance dans vos propos.

C’est sur ces mots que je voudrais clore mon intervention, en vous engageant à placer la gestion du budget dans un cadre continu de plus grande efficacité et dans une approche à moyen terme, et en vous remerciant une fois de plus pour l’accueil chaleureux. Bonne réussite dans vos missions.

Je vous remercie pour votre aimable attention.


Articles associés

 
Commentaires


Comment