Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Visite de travail de monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget à la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique
Publié le jeudi 3 juillet 2014  |  Primature
Le
© Primature par DR
Le Premier Ministre, Kablan Duncan a visité la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique
Jeudi 2 juillet 2014. Abidjan. Kablan Duncan Le Premier Ministre, Ministre de l`Economie, des Finances et du Budget a visité la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique
Comment




Allocution de monsieur
le premier ministre

- Madame le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances
- Monsieur l’Inspecteur Général des Finances,
- Monsieur le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
- Madame et Monsieur les Directeurs Généraux Adjoints du Trésor et de la Comptabilité Publique
- Mesdames et Messieurs les Directeurs centraux,
- Mesdames et Messieurs les Payeurs Généraux
- Mesdames et Messieurs les Payeurs et Agents et Comptables
- Mesdames et Messieurs les Sous-Directeurs et Chefs de Service
- Messieurs les Représentants des syndicats,
- Mesdames et Messieurs les représentants des Médias,
- Chères collaboratrices, chers collaborateurs,
- Mesdames et Messieurs

Je voudrais, avant tout propos, adresser mes salutations et mes remerciements à Madame le Ministre chargé de l’Economie et des Finances, Nialé KABA, et à tout le personnel de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique avec à sa tête Monsieur Adama KONE, pour la qualité de l’accueil dont je suis l’objet et toute la délégation de la primature qui m’accompagne.
Madame le Ministre,
J’ai institué des visites systématiques de toutes les structures dont j’ai la charge, afin de mieux appréhender leurs préoccupations. Après les structures sous-tutelle directe de la Primature, et hier, la Direction Générale du Budget et des Finances, je suis venu m’enquérir des réalités de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, pour mieux m’imprégner de vos conditions de travail, et de vos préoccupations essentielles. En effet, cette Direction Générale gère un pan, on ne peut plus important, du dispositif financier de l’Etat et assure la haute gestion des deniers publics, communément appelés « le nerf de la guerre ». Et la Côte d’Ivoire, vous le savez, mène une grande bataille pour la croissance et du développement économique et pour réaliser la vision du Président de la République Son Excellence, Alassane OUATTARA de « faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 ».
Notre visite de vos différentes directions, nous a permis de mieux comprendre les outils importants pour votre gestion quotidienne tels le progiciel ASTER, les Périphériques de Niveau 2 (PN2), l’interface PEC-MER, et l’applicatif ENCLAVE pour les trésoreries à l’étranger. C’est le lieu pour moi de vous adresser de façon générale ma satisfaction et mes félicitations, au regard de l’immense tâche accomplie pour mettre en place ces systèmes informatiques, gages de transparence et d’efficacité des procédures de recouvrement et de paiement des dépenses. J’en veux pour preuve la parfaite traçabilité et la transparence qui sont désormais le label de toutes vos procédures.
Monsieur le Directeur Général, vos prouesses à travers la mise en place de ces applicatifs nous rassurent, dans la mesure où nous avons à l’esprit le rôle transversal que votre administration joue dans la mise en œuvre des priorités de l’action gouvernementale. Ces applicatifs contribueront très certainement à produire des tableaux mensuels fiables sur le financement des investissements y compris le PPU, en mettant en exergue les prises en charge, les paiements et le niveau des restes à payer, et élaborer un plan d’amélioration de la gestion de la trésorerie de l’État. Toutes choses qui devraient permettre de renforcer la crédibilité de la signature de l’Etat de Côte d’Ivoire, en payant ne payant que la bonne dépense.
Cependant, beaucoup reste encore à faire en vue d’assurer totalement la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière financière et monétaire.

C’est pourquoi, je vous engage à continuer de faire preuve d’imagination et d’esprit de créativité pour doter votre administration d’autres outils de gestion tous aussi performants que ceux que nous venons de voir.
Madame le Ministre,
Il ressort des interventions de ce jour que d’autres projets importants sont en cours d’élaboration afin de nous permettre de Consolider la gestion économique et financière, assainir davantage les finances publiques et mettre en œuvre les réformes sectorielles majeures.

Je voudrais citer entre autres, la mise en place du Compte Unique du Trésor (CUT) qui permettra d’avoir, en temps réel, une situation consolidée des disponibilités de l’Etat, et l’élaboration du Tableau des Opérations Financières de l’Etat (TOFE) à partir de la Balance Générale des Comptes du Trésor (BGCT), pour se conformer au nouveau cadre harmonisé des finances publiques et au Manuel des statistiques des finances publiques. Cependant une attention toute particulière devra être portée sur l’important dossier de la lutte contre la corruption et la Fraude qui, si elles ne sont pas combattues énergiquement, peuvent gangréner tout le système.
En effet, que valent tous ces instruments modernes si la mentalité et la conduite de « quelques brebis galeuses » (malheureusement, il y en a, m’a-t-on dit) entachent l’honorabilité d’une équipe performante et dévouée.

Je sais pouvoir compter sur vous, Madame le Ministre, Monsieur le Directeur Général, chères collaboratrices et chers collaborateurs de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique pour qu’ensemble, je dis bien ensemble, nous menions et réussissions cette grande lutte qu’attendent le Président de la République et tous nos concitoyens.

Ceci dit et par ailleurs, je puis vous assurer déjà de mon soutien pour la poursuite de la mobilisation des financements nécessaires à l’investissement public dans les secteurs socioéconomiques, en droite ligne de la vision du gouvernement d’œuvrer à la consolidation de la dynamique de croissance économique forte et inclusive permettant aux secteurs public et privé de jouer leur rôle de moteur de la croissance. L’objectif attendu étant d’atteindre une croissance économique de 10% à fin décembre 2014, contre 9,8% en 2012 et 9% en 2013.

Je voudrais enfin mettre un accent particulier sur la conclusion du programme économique et financier 2011-2014, et relever que l’ensemble des revues réalisées par le FMI et la Banque Mondiale a été satisfaisant. Il s’agira au cours de l’année 2014 de poursuivre cette dynamique de bonne exécution pour assurer la clôture dudit programme et surtout finaliser la négociation d’un nouveau programme économique et financier avec les Institutions de Breton Woods.
Au titre de l’exercice 2015, vous veillerez à ce qu’à l’orée de cette année charnière 2015, les ressources soient mobilisées pour finaliser les priorités du PND 2012-2015.
Au moment où le Gouvernement est engagé dans un vaste programme de reconstruction nationale et d’amélioration des conditions de vie des populations, il est indispensable de veiller au respect de l’orthodoxie financière, et de tenir l’engagement de l’Etat de payer à bonne date, c’est-à-dire 90 jours après la prise en charge des mandats.
Vous veillerez à accorder une attention particulière à la question importante de la dette intérieure, qu’ensemble nous sommes en train d’examiner actuellement et qui fera l’objet d’une communication prochaine en conseil des Ministres.

Par ailleurs, au niveau sous-régional, je vous exhorte au renforcement des initiatives visant l’intégration au niveau de la sous-région ouest-africaine, à travers la poursuite de la mise en œuvre des réformes des instances communautaires de développement au sein de l’UEMOA, de la CEDEAO et du Conseil de l’Entente.
Vous devrez aussi contribuer significativement à la mobilisation des ressources pour la réalisation des projets de développement notamment la construction des routes au niveau de certaines frontières, pour faciliter la mobilité des personnes et des biens.
Dans ce cadre, je voudrais vous féliciter pour la mise en œuvre effective des Directives relatives aux importantes réformes communautaires de l’UEMOA concernant votre secteur.
Je reste convaincu que votre département, et singulièrement la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité Publique jouera pleinement le rôle qui est le sien dans la conduite de la politique sociale et économique de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, en vue de hisser la Côte d’Ivoire au rang de pays émergent à l’horizon 2020.
Madame le Ministre,
Je sais pouvoir compter sur vous, ainsi que sur l’ensemble de vos collaborateurs, pour relever tous les grands défis qui se posent à votre administration.

C’est sur ces mots que je voudrais clore mon intervention, en vous engageant à plus de détermination dans l’optimisation des ressources et dans le règlement des dépenses de l’Etat. Tout en vous remerciant une fois de plus pour l’accueil chaleureux, je vous souhaite bonne réussite dans vos missions.
Je vous remercie de votre aimable attention.


Articles associés

 
Commentaires


Comment