Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’Ivoirienne Kandia Camara élue Présidente de la CONFEMEN
Publié le vendredi 11 juillet 2014  |  APA
Gestion
© Abidjan.net par Marc Innocent
Gestion des établissements scolaires: Kandia Camara préside un séminaire de formation des élus locaux
Jeudi 17 Octobre 2013. Abidjan. Le ministère de l`éducation nationale et de l`enseignement technique en collaboration avec le ministère d`Etat, ministère de l`intérieur et de la sécurité, a organisé un séminaire de formation des maires, conseillers régionaux et gouverneurs de districts sur la gestion des établissements scolaires pour la gouvernance des COGES. Photo: Kandia Kamissoko Camara Ministre de l`education nationale et de l`enseignement technique
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - La ministre ivoirienne de l’éducation nationale et de l’enseignement technique Kandia Kamissoko Camara a été élue, jeudi soir, à Abidjan à la présidence de la Conférence des ministres de l’éducation des Etats et gouvernements membres de la Francophonie (CONFEMEN) pour un mandat de deux ans.

Cette élection est intervenue à l’ouverture des travaux de la 56è session ministérielle de la Conférence des ministres de l’éducation des Etats et gouvernements membres de la Francophonie qui se tient à Abidjan autour du thème « éducation inclusive et de qualité pour tous en Francophonie : défis, priorités et perspectives pour l’après 2015».

Mme Camara qui remplace à ce poste le ministre tchadien de l’éducation nationale Ahmat Mahamat Acyl s’est engagée à œuvrer au maintien des "acquis qui sont encore fragiles".

"(...) Nous mesurons la charge inhérente à cette responsabilité. Nous ferons des efforts pour être à la hauteur de la confiance pour que la CONFEMEN écrive de nouvelles pages", a déclaré la nouvelle présidente de cette Conférence.

"Il faut poursuivre l’action, consolider les acquis qui sont toujours fragiles", a-t-elle insisté. "L’espace francophone qui totalise 57 millions d’enfants n’ayant pas accès à l’éducation, fait face aux problèmes de l’insuffisance de la qualité des enseignants, de la faible disponibilité des manuels scolaires et de la gestion des écoles", a expliqué dans un entretien à APA le Secrétaire général de la CONFEMEN, Jacques Boureima Ky.

Plusieurs membres du gouvernement et des présidents d’institution dont la Grande chancelière Henriette Dagri Diabaté et la première Vice-présidente de l’Assemblée nationale Fadiga Sara Sacko ont participé à cette cérémonie.

Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, Président de la cérémonie a été représenté par son ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko. Les travaux qui ont démarré le 3 juillet dernier par les réflexions des experts, s’achèvent samedi.

La CONFEMEN est la plus ancienne institution de la Francophonie. Depuis sa création en 1960, elle œuvre pour la promotion de l’éducation et de la formation professionnelle et technique.

La FONFEMEN représente un espace de valeurs partagées, d’expertise et de solidarité agissante dans lequel s’enracine leur appartenance au monde francophone. Elle compte aujourd’hui 44 Etats et gouvernements membres.



LS/APA


Articles associés

 
Commentaires


Comment