Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Environ 62 femmes suivent des cours d’alphabétisation à Bondoukou
Publié le mardi 15 juillet 2014  |  AIP
Comment




Bondoukou - La Fondation Koné-Avicennes (FONDAKA) organise gratuitement des cours d’alphabétisation durant six mois en faveurs de 62 femmes de Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo).

"Notre objectif est de pouvoir alphabétiser 10000 femmes dans les années à venir; ces 10000 femmes, nous les appelons les 10000 lumières car sortir une femme de l’obscurité, c’est sortir toute une nation de l’obscurité (…)", a indiqué, lundi à Bondoukou, la coordonnatrice de FONDAKA, Kamagaté Aïssatou, à la cérémonie de lancement de cette activité.

Elle a demandé aux apprenantes d’être assidues aux cours pour savoir réellement lire, écrire et calculer en vue de leur autonomisation, un vœu cher au fondateur de FONDAKA.
"L’œuvre que vous entreprenez ce jour est immense ; elle est la bienvenue dans notre zone, connue pour son faible taux d’alphabétisation et cause de plusieurs tares dont le placement des jeunes filles comme filles de ménage", a souligné le représentant de l’inspecteur de l’Enseignement préscolaire et primaire de Bondoukou, exprimant sa gratitude à FONDAKA pour cette noble initiative.

Il a également félicité le parrain de cette manifestation, Gbané Abou, cadre au Trésor à Abidjan et originaire de Bondoukou pour les démarches entreprises auprès de cette Fondation qui ont permis la réalisation de cette activité.

"La cérémonie qui nous réunit ce matin est tout un symbole car éduquer une femme c’est éduquer une nation. C’est pour cela, en tant que fils et cadre de cette ville et au nom des cadres, je n’ai pas hésité un instant à contacter le ministre Koné Mamadou qui a bien voulu que sa Fondation intervienne ici à Bondoukou pour alphabétiser environ 62 de nos sœurs", a dit le parrain M.Gbané.

Il a demandé aux apprenantes de "prendre très au sérieux cette formation", pour obtenir leur certificat, ce qui va encourager d’autres femmes à s’inscrire pour les futures sessions.

La 3ème adjointe au maire, Mme Kossonou Honorine s’est réjouie de cette initiative, affirmant la disponibilité du maire Koné Hiliassou et de son Conseil d’accompagner FONDAKA dans cet important projet, lui souhaitant plein succès.

Le secrétaire général 1 de la préfecture de Bondoukou, Mme Kouamé Kalidja a, pour sa part, adressé ses remerciements à cette Fondation pour cette action en faveurs de ces femmes, exhortant ces dernières à travailler avec abnégation en vue de savoir écrire, lire et calculer pour leur autonomisation.

La remise de kits scolaires à chaque apprenante par la Fondation Koné-Avicennes a meublé cette cérémonie.

(AIP)
ns/ask
Commentaires


Comment