Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Journée Mondiale de la population / Kablan Duncan aux jeunes : "C’est avec vous que la Côte d’Ivoire restera debout"
Publié le mardi 22 juillet 2014  |  L’intelligent d’Abidjan
Lancement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Lancement du Programme d`Appui au développement du secteur privé de Côte d`ivoire
Lundi 26 Mai 2014. Abidjan. Chambre de commerce de Côte d`Ivoire. Le Premier ministre Duncan a officiellement présidé la cérémonie de lancement du Programme d`Appui au développement du secteur privé de Côte d`ivoire. Les ministres Kaba Nialé et Jean Louis Billon étaient également présents.
Comment




Le chef du gouvernement ivoirien, SEM. Daniel Kablan Duncan a relevé l’importance d’investir dans la jeunesse pour toute nation qui veut prospérer. C’était à la tribune de l’esplanade de la sous-préfecture de Toumodi, qui a abrité la cérémonie officielle de la 28e édition de la Journée mondiale de la population (JMP), le vendredi 19 juillet 2014. Une journée dont le thème était : « Investir dans les jeunes pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020 ».

Le Premier ministre Duncan a expliqué les avantages d’un tel investissement. « Investir dans leur avenir est essentiel à leur développement ainsi qu’à celui de leurs familles, leurs communautés et leurs pays. Pour cela, il est nécessaire de leur offrir une éducation de qualité, des emplois décents, les moyens de subvenir à leurs besoins et l’accès aux informations et aux soins concernant la santé sexuelle et reproductive, y compris l’éducation sexuelle », a-t-il indiqué. Se référant aux estimations de l’Institut national de la statistique (INS), le chef du gouvernement a souligné que la Côte d’Ivoire comptait en 2013 environ 7,5 millions (31,5%) de personnes âgées de 10 à 24 ans dont 49 % de filles. Dans cette catégorie, les adolescents (10-19 ans) sont estimés à 5,1 millions (68 %) de personnes tandis que le nombre de jeunes (15-24) s’élève à 2,4 millions (32%). Ainsi pour lui, En donnant dès maintenant aux jeunes les moyens d’agir, on assure aux générations futures un avenir plus durable. « Dans le monde actuellement, 1,8 milliard de jeunes façonnent les réalités sociales et économiques, les normes et les valeurs, et préparent l’avenir de notre planète. Mais pourtant, trop de jeunes continuent de lutter contre la pauvreté, l’inégalité et les violations des droits de l’homme qui les empêchent de réaliser leur potentiel personnel et collectif », a affirmé M. Kablan Duncan. Le Premier ministre a expliqué la vision du Président Ouattara et de son équipe sur les questions de population et notamment celles des jeunes et des femmes, en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté et de promotion du développement durable. « Les dépenses pro-pauvres sont passés de 1.080 milliards de FCFA en 2012 à 1.337 milliards de FCFA en 2013 soit une augmentation de 23,8 %, et on est à plus de 1.500 milliards FCFA en 2014 », a-t-il fait savoir. Les actions se concentrant entre autres sur : la politique de l’emploi, l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages, la lutte contre la cherté de la vie, l’accroissement des investissements et l’amélioration de l’accessibilité aux services sociaux de base. Toutefois, M. Kablan Duncan a reconnu que même si la population jeune constitue un atout à valoriser- en matière de force de travail, de dynamisme, de créativité et d’innovation technologique en vue d’impulser le développement de notre pays- il existe à leur niveau des pondérables défavorables qui entravent considérablement la croissance économique. Il s’agit des exigences budgétaires élevées qui créent des demandes élevées d’emplois des jeunes, pouvant contribuer à une instabilité. C’est pourquoi, le gouvernement doit par conséquent pouvoir recueillir et analyser les tendances démographiques, afin de pouvoir mettre en œuvre des politiques qui répondent aux besoins présents et futurs des populations jeunes. « La Côte d’Ivoire doit pouvoir capitaliser sur sa démographie et récolter les avantages de la dividende démographique dans sa quête de l’émergence à l’horizon 2020. Et cela passera par la stimulation de la baisse du taux de dépendance réel pour produire la croissance inclusive. Comme nous le savons tous, « il n’est de richesse que d’hommes », a reconnu le Premier ministre. Il a donc annoncé que dans les années à venir, le Gouvernement va davantage porter ses efforts sur les politiques pouvant contribuer à relever les défis qui pèsent négativement sur les capacités du pays à maximiser l’atout que représente sa jeunesse M. Kablan Duncan a invité les jeunes, à partager l’ambition du Président de la République pour le pays, pour ses filles et ses fils, de leur donner, ce qu’il y a de mieux. Par ailleurs, il a exhorté les uns et les autres à suivre les conseils du ministère de la santé et de lutte contre le VIH/SIDA, dans la lutte contre l’épidemie de Ebola. « Il y a eu des efforts au niveau de la population ivoirienne. Mais la ministre commence à noter que ces derniers temps la viande prohibée des agoutis commencent à refaire surface. Il faut faire attention ce n’est pas encore terminé. Un peu de patience. Jeûnons un peu au niveau des agoutis », exhortera-t-il.

Diallo Harry, De retour de Toumodi
Commentaires


Comment