Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le vicaire de la cathédrale d’Agboville donne le sens spirituel des Journées Nationales de la Jeunesse catholique
Publié le dimanche 27 juillet 2014  |  AIP
Comment




Agboville - Le vicaire à la cathédrale Saint-Jean Marie Vianney d’Agboville et directeur diocésain des œuvres catholiques, Père Valentin Brou, a expliqué samedi dans un entretien à la presse, le sens spirituel des Journées Nationales de la Jeunesse (JNJ) qui seront célébrées du 28 au 31 août à Agboville.

"Il s’agit d’aider les jeunes de la société actuelle à rencontrer le christ et mieux apprendre à la connaitre. « Qu’ils sachent que christ n’est pas seulement le christ d’il y a 2000 ans ", a fait savoir le vicaire.

Hôte des JNJ d’Agboville, le prêtre a expliqué que ‘Jésus est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité’ et les jeunes doivent le savoir et le comprendre. "Sans le Christ dans nos la vie, ce serait très difficile ", a averti le directeur diocésain des œuvres catholiques du diocèse d’Agboville.

Père Antoine Brou insiste sur les retombées spirituelles qui aideront les 5000 jeunes pèlerins participants à la JNJ, notamment le fait d'apprendre à vivre avec Christ, à mettre leur pas dans de ceux de christ et à ‘recentrer’ véritablement leur vie autour de la vie de christ.

"C’est comme un témoignage qu’il convient de donner à la jeunesse", a-t-il dit, avant d’inviter chaque jeune à prendre comme modèle durant leur vie, le Christ qui demeure au travers de sa parole.

Le prêtre valentin a rappelé que l’histoire des JNJ, « se fond » dans la vie de Saint Pape Jean - Paul II, « initiateur et metteur en scène » du projet.

Les JNJ constituent un moment au cours duquel les jeunes se retrouvent pour vivre de la catéchèse et partager leur culture.

Le père Donation N’guessan Ly Low, Directeur National des Œuvres Catholiques (Dnoc) et représentant de la conférence épiscopal au sein des JNJ, a affirmé que les (JNJ) font partie de l’Apostolat, parce que la direction nationale des œuvres catholique fait partie de la commission épiscopale, chargé de l’action et de l’Apostolat des laïcs.

« C’est dans cette perspective que nous organisons les JNJ », a-t-il dit, rappelant la nécessité pour la jeunesse, de prendre leur part dans l’Apostolat.

« Les chrétiens sont des Apôtres, et donc déjà baptisés, ils doivent apprendre à être apôtre, à évangéliser et c’est ce que nous voulons faire avec les jeunes », a ajouté le père Donatien.

Plus de 5 000 jeunes pèlerins issus des 15 diocèses de Côte d’Ivoire se retrouveront à Agboville, après Yamoussoukro en 2007, Bouaké en 2009 et Gagnoa en 2012.

(AIP)
dd/tm
Commentaires


Comment