Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Parlement des enfants : Grace Lath Akaffou s’engage à œuvrer à « l’épanouissement et au respect » des droits de tous les enfants de Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 30 juillet 2014  |  Ministères
Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le parlement des enfants de Côte d`Ivoire officiellement présenté
Mardi 29 Juillet 2014. Rotonde de l`Assemblée nationale. Le Parlement des enfants de Côte d`Ivoire a été officiellement présenté au Parlement. Mme Sara Sako-Fadiga , vice présidente représentait Guillaume Soro, président de l`assemblée nationale
Comment




La présidente du Parlement des Enfants de Côte d’Ivoire, créé par décret présidentiel en décembre 2013, Grace Lath Akaffou a été présentée officiellement ce mardi au président du Parlement ivoirien Guillaume Soro, empêché et représentée par la première vice-présidente Sara Fadiga Sako.
Après avoir réitéré « l’honneur et sa joie de parler au nom de tous les enfants de Côte d’Ivoire », Grace Lath Akaffou s’est engagée à « œuvrer pour l’épanouissement et le respect » des droits de tous les enfants de Côte d’Ivoire. Remerciant au passage le Gouvernement ivoirien avec à sa tête le chef de l’Etat Alassane Ouattara, pour l’intérêt porté à la cause des enfants. Elle en veut pour preuve la prise par le président de la République en décembre dernier du décret portant création du Parlement des enfants. La présidente du Parlement des enfants a rendu hommage à la Première Dame, Dominique Ouattara pour « le combat qu’elle mène pour le bonheur des Enfants de Côte d’Ivoire ».
La ministre de la Solidarité de la Famille de la Femme et de l’Enfant, Anne Ouloto a exhorté la nouvelle présidente à la « sagesse » ce d’autant plus que désormais sur elle, sont tournés les regards de tous les enfants de Côte d’Ivoire. Elle a invité la présidente et son bureau à travailler en « tandem avec le Gouvernement et l’Assemblée nationale afin que les lois tiennent compte de l’intérêt de tous les enfants de Côte d’Ivoire, sans distinction ».
La ministre de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant a indiqué que l’institutionnalisation du Parlement des enfants de Côte d’Ivoire « s’inscrit parfaitement dans la vision du président de la République, qui fait de l’Enfant une priorité ». Le nouveau bureau ainsi mis en place permettra de promouvoir et de défendre les droits des enfants dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire, a-t-elle souligné.
La première vice-présidente du Parlement ivoirien, Sara Fadiga Sako a, au nom du président Guillaume Soro transmis ses encouragements et félicitation pour la mise en route du Parlement des enfants de Côte d’Ivoire, « aboutissement d’un long processus », qui a démarré avec la prise du décret de création en décembre 2013.
Elle a promis « le soutien sans faille » de l’Institution et de son président au Parlement des enfants de Côte d’Ivoire, le temps que durera le mandat du bureau dirigé par Grace Lath Akaffou. La première vice-présidente a exhorté la présidente et ses collaborateurs à la sagesse, à la discipline et au sérieux.
Le Parlement des enfants compte 85 parlementaires, dont 62 filles et 33 garçons âgés de 12 à moins de 18 ans et issus de 28 régions de la Côte d’Ivoire.
Commentaires


Comment