Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

«Les importantes potentialités» ivoiriennes au service de sa coopération avec le Burkina (Duncan)
Publié le mercredi 30 juillet 2014  |  AIP
Visite
© Abidjan.net par J. B.
Visite du premier ministre à la direction générale des impôts
Vendredi 25 juillet 2014. Visite de travail du premier ministre Kablan Duncan à la direction générale des impôts en compagnie du ministre en charge du budget Abdourahmane Cissé .
Comment




Abidjan - Le Premier ministre de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a indiqué mercredi, que son pays désire mettre «ses importantes potentialités» au service du Traité d’amitié et de coopération qui le lie depuis 2008 au Burkina Faso.

«C’est dans un contexte très favorable que la Côte d’Ivoire veut mettre ses importantes potentialités au service du raffermissement de la coopération ivoiro-burkinabè», a indiqué Daniel Kablan Duncan, à l’ouverture d’un conseil de gouvernement conjoint entre les deux pays.

Selon M. Duncan, la Côte d’Ivoire, sous l’égide du président Alassane Ouattara, a repris «vigoureusement sa marche vers le développement et le progrès» avec un PIB qui est passé de -4,7% pendant la crise postélectorale de 2011 pour atteindre 9, 1% en 2013.

«Le pays renait progressivement. Rassurés par le retour de l’état de droit et de la bonne gouvernance, les investisseurs retrouvent confiance», a assuré le chef du gouvernement ivoirien.

Confiant quant au recouvrement par la Côte d’Ivoire de sa «vitalité économique», Daniel Kablan Duncan a prôné «un renforcement de la coopération Sud-Sud», afin de bâtir, a-t-il poursuivi, «une intégration régionale plus saine et plus dynamique, empreinte de fraternité et basée sur le respect mutuel».

Le chef du gouvernement ivoirien a rappelé que les exportations vers le Burkina Faso se chiffrent à 239 milliards de FCFA tandis que les importations sont de l’ordre de 16 milliards de FCFA.

Pour le Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao, les différentes rencontres organisées depuis six ans dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération, ont permis d’opérer «des avancées notoires dans de nombreux domaines de coopération».

Il a notamment cité les domaines des infrastructures routières et ferroviaires, l’énergie, la diplomatie, l’économie, la poste, l’agriculture, le foncier rural et les ressources animales.

Luc Adolphe Tiao s’est félicité de la validation du rapport économique provisoire de l’étude de faisabilité et de l’achèvement de l’évaluation des offres des études techniques détaillées du projet d’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou.

Il a exhorté les ministres concernés à finaliser le dossier d’étude d’Avant-projet sommaire (APS) et environnementale et à procéder à l’attribution du marché.

Le quatrième round du Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè se termine jeudi avec la rencontre au sommet des chefs d’Etat des deux pays.

(AIB/AIP)
cmas
Commentaires


Comment