Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le chef par intérim de l’ONUCI se félicite "du bon comportement" du contingent ivoirien au sein de la MINUSMA
Publié le jeudi 31 juillet 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en Côte d’Ivoire, Arnauld Akodjènou, se félicite "du bon comportement" des éléments du premier contingent ivoirien rentré après avoir servi au Mali dans le cadre de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA).

Ces militaires ont donc été décorés, mercredi à Abidjan, pour "le professionnalisme" dont ils ont fait preuve, "ce qui pourrait leur servir dans leur carrière militaire et leur offrir la possibilité d’être déployés sur d’autres champs d’activité", a souligné M. Akodjènou dans un communiqué de l'Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) transmis à l'AIP.

"Apprécions non seulement le fait qu’ils soient tous revenus, mais surtout qu’ils vont mettre cette expérience à la disposition de leurs frères d’armes et aussi contribuer à cette Réforme du secteur de la sécurité (RSS) à laquelle tient tant le président de la République et également le Conseil de sécurité", a-t-il dit lors de la cérémonie de décoration qui s’est déroulée à la place d’armes de l’État-major général des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).

Le porte-parole du contingent ivoirien de la MINUSMA, le Colonel Yao Adjoumani, a exprimé "sa joie" d’avoir pris part à une telle mission, estimant que "si le Mali est attaqué par les terroristes, l’on peut considérer que cette attaque menace aussi la Côte d’Ivoire".
"Nous étions fiers de représenter notre pays et nous avons fait ce qu’il fallait pour soutenir et aider nos frères maliens. Certes, la mission n’est pas achevée mais nous avons fait beaucoup et nous continuons de le faire", a-t-il soutenu.

Et le Colonel Yao Adjoumani d’ajouter : "j’ai l’espoir que nos efforts ne seront pas vains et que, tôt ou tard, le Mali sera débarrassé de ces terroristes qui ne font que troubler la quiétude, non pas des Maliens seulement, mais de toute l’Afrique et du monde. Avec ce que nous avons acquis, nous pourront aider à refaire l’armée ivoirienne qui se tourne de plus en plus vers un professionnalisme vrai".

Le contingent ivoirien au sein de la MINUSMA était chargé du transport et de la logistique. Il avait été assisté par l’ONUCI appuyé par la Force Licorne, pour une remise à niveau. En outre, les soldats ivoiriens avaient pu bénéficier d’une formation additionnelle en matière des droits de l’Homme dispensée par l’ONUCI.
Commentaires


Comment