Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Fête annuelle de l’Abarja 2014 : Djaya Jean aux côtés des Baoulé de Jacqueville
Publié le vendredi 1 aout 2014  |  Le Mandat
Comment




« Si je fais la politique, c’est pour aider les populations », aime à le dire Djaya Jean, Député-maire de Grand-Lahou. Et il le démontre chaque fois, à l’occasion des parrainages de cérémonie qu’il honore avec générosité. Le vendredi 25 juillet dernier, il est allé soutenir l’Association des Baoulé ressortissants de Jacqueville (Abarja) lors de la célébration de leur 18ème fête annuelle. A en croire le président de l’Abarja, Nanan Divié Kouakou, le choix de Djaya Jean, en tant que parrain, n’est pas fortuit. Les membres de l’association se sont laissé guider dans leur choix, par les nombreuses valeurs humaine et politique de l’homme. «Grand homme aux multiples actions sociales et agent de développement et de paix», a fait savoir le président de l’Abarja, parlant de leur hôte, en qui il voit le digne successeur de Arsène Usher Assouan, bâtisseur de Grand-Lahou. Ajoutant qu’« il a le souci du bien-être de ses semblables ».
Nanan Divié informe que son association compte plus de 500 membres et a franchi le cap de la maturité. « Nous constituons une force incontournable », a-t-il souligné. Pour démontrer leur honnêteté dans l’expression des qualités attribuées au Député-maire, le président de l’Abarja, au nom de ses membres, l’a invité à être membre de leur association. Ce qu’a accepté l’honorable Djaya Jean. Puis il a justifié son accord d’être membre dans les raisons données sur sa présence à Jacqueville. Le faisant, il a indiqué que la cité des trois « A » et le département de Grand-Lahou ont des liens de fraternité et sont deux peuples issus de la région des Grands ponts. C’est pourquoi, en dépit de son calendrier chargé, il a tenu à marquer sa solidarité à cette association d’entraide. Il en a profité pour exprimer sa sympathie aux peuples Alladian, Akouri et Ahizi qui forment les trois «A». « Nous sommes venus marquer notre soutien et notre solidarité à cette grande association installée à Jacqueville, cette cité hospitalière, ce peuple jovial et pacifique », a noté M. Djaya.
L’occasion a été aussi opportune pour le maire de Grand-Lahou, pour instruire les membres de l’association sur les questions de développement. Il les a ainsi exhortés à se mettre en coopérative afin de bénéficier des fonds pour réaliser des activités génératrices de revenus. Le Député-maire s’est aussi réjoui de ce que la dimension culturelle ait été incluse dans les éléments retenus pour la célébration de la 18ème fête annuelle de l’Association. Aussi, a-t-il apprécié le thème très culturel qui est : « L’attribution des noms en pays baoulé ». Pour Djaya Jean, un peuple qui perd sa mémoire ne peut exister. Il a donc conseillé les membres de l’Abarja de promouvoir les valeurs culturelles. Avant de prendre congé de ses hôtes, le parrain leur a fait plusieurs dons. Soulignons que c’est la deuxième fois que Djaya Jean parraine, cette année, une cérémonie à Jacqueville. Déjà en juin, il y était pour apporter son soutien aux instituteurs.
PN
Commentaires


Comment