Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Gestion décentralisée : Nassénéba Touré, désignée meilleur maire de Côte d’Ivoire
Publié le samedi 2 aout 2014  |  L’Inter
Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Journée nationale du prix d’excellence 2014
Vendredi 01 Août 2014. Plateau (Palais Présidentiel). La journée nationale du prix d’excellence est célébrée sous la présidence du Chef de l`Etat, Alassane Ouattara. Cette année, 55 lauréats dont 36 personnes physiques et 19 personnes morales ont été primés.
Comment




C’est la reconnaissance du travail bien fait. Le maire de la commune d’Odienné, Nassénéba Touré Diané a été distinguée meilleur maire de Côte d’Ivoire dans le domaine de la décentralisation et du développement local. Le premier magistrat d’Odienné a reçu, hier vendredi, son trophée des mains du président Alassane Ouattara à l’occasion de la journée nationale de l’excellence qui s’est tenue au Palais présidentiel au Plateau. Plusieurs actions lui ont valu cette reconnaissance de la Nation, notamment sa capacité à nouer des partenariats nationaux et internationaux. En effet, sous son impulsion, la commune d’Odienné présente aujourd’hui de bonnes dispositions administratives et les activités socio-économiques freinées par la crise ivoirienne, ont repris. Quant aux recettes fiscales propres de la commune, elles sont passées à près de 27% du budget communal tandis que les impôts d’Etat sont passés à 24% du budget alors qu’elles n’existaient pas entre 2002 et 2012 du fait de la guerre. Autre facteur important, c’est l’engagement du maire Nassénéba Touré Diané en faveur des couches défavorisées, notamment, les handicapés, les femmes et les jeunes. Elle a organisé un forum commercial, un séminaire sur l’entreprenariat féminin et remis 10.000.000 de Fcfa non remboursable aux femmes pour initier des activités génératrices de revenue. Ce sont toutes ces actions qui ont été reconnues et récompensées par l’Etat de Côte d’Ivoire.
E.L.
Commentaires


Comment