Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : la conformité aux normes des marchandises importées confiée au Bureau Veritas
Publié le samedi 2 aout 2014  |  APA
Lancement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Lancement du Programme d`Appui au développement du secteur privé de Côte d`ivoire
Lundi 26 Mai 2014. Abidjan. Chambre de commerce de Côte d`Ivoire. Le Premier ministre Duncan a officiellement présidé la cérémonie de lancement du Programme d`Appui au développement du secteur privé de Côte d`ivoire. Les ministres Kaba Nialé et Jean Louis Billon étaient également présents.
Comment




Les marchandises importées en Côte d’Ivoire devraient être désormais, conformes aux normes en vigueur et accompagnées d’un Certificat de conformité émis par le Bureau Veritas, l’organisme d’inspection dûment autorisé.

Cette décision prise par le Ministère du Commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, et le Ministère auprès du Premier ministre, chargé du Budget dans un contrat signé le 17 juillet dernier à Abidjan en présence du Président Ivoirien Alassane Ouattara et de son homologue français, François Hollande, a pour objectif la protection des consommateurs et de l’environnement.

Ce programme VOC correspond au programme de services « Consignment Based Conformity Assessment » pour lesquels Bureau Veritas est accrédité ISO 17020, démarrera d’ici la fin de cette année.

« Bureau Veritas procèdera, dans les pays d’exportation, à la vérification de la conformité aux normes nationales (et/ou internationales) des marchandises importées en Côte d’Ivoire », précisent les termes du contrat.

Parmi ces produits, figurent notamment les produits alimentaires, électriques et électroniques, chimiques, cosmétiques et d’hygiène corporelle, les Matériaux de construction, les produits d’emballage, les pièces de rechange et accessoires automobile et lubrifiants.

Des Machines (accessoires de levage, etc.), des équipements sous pression et de protection individuelle, des appareils à gaz, des textiles, des chaussures, des jouets, des produits pharmaceutiques et produits usagés sont également concernés.
LS/APA
Commentaires


Comment