Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: A’Salfo et Dobet Gnahoré élevés au rang d’Ambassadeur des Droits de l’homme
Publié le dimanche 3 aout 2014  |  APA
FEMUA
© Abidjan.net par M.Y
FEMUA 6 : Dobet Gnahoré retrouve ses marques.
Samedi 13 Avril 2013. 2ème Concert du Festival des Musiques Urbaines d`Anoumabo Edition 6. La Grammy Awards a donnée la touche tradi-moderne, avec une prestation des plus énergiques.
Comment




Deux artistes ivoiriens de renommée internationale, Salif Traoré dit A'Salfo et Dobet Gnahoré seront élevés ,lundi à Abidjan, au rang d'Ambassadeur des Droits de l'homme , a appris APA, dimanche, de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

Selon une note d'information transmise à APA, "le Garde des sceaux, ministre de la justice, des droits de l'homme et des libertés publiques, Mamadou Gnénéma Coulibaly, procédera, lundi, à l'élévation au rang d'Ambassadeur des Droits de l'homme, deux artistes ivoiriens de renommée".

La même source précise qu'il s'agit de "Madame Dobet Gnahoré et Monsieur Salif Traoré dit A'Salfo, lead vocal du Groupe Magic Système". A'Salfo, né le 5 octobre 1977 à Abidjan devient en 1997, l'un des membres fondateurs du Groupe Magic System.

Composé de quatre personnes (A'salfo, Goudé, Tino et Manadja), le Groupe Magic Système a été découvert par le public africain et européen grâce au succès de son single «Premier Gaou» en 2002. Leurs singles Bouger Bouger, Zouglou Dance (Joie de vivre), Ambiance à l'africaine, Même pas fatigué et Chérie coco sont arrivés N°1 du club 40 en France.

Après ce succès musical, ils se sont lancés depuis 2008 dans l'humanitaire à travers le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) dont la 7è édition s'est achevée le 6 avril dernier dans la commune de Yopougon, à l'Ouest d'Abidjan.

Projet immense et évolutif, le FEMUA a vu le jour en 2008 à l'initiative de Salif Traoré par ailleurs, Commissaire Général dudit festival. Cet événement à caractères social et culturel a été créé pour permettre aux populations les plus démunies et qui n'ont souvent pas les moyens de s'offrir un ticket de concert, de réaliser leurs rêves en recevant sur une même scène dans leur environnement les plus grosses stars de la planète.

Le FEMUA qui se définit comme un des plus grands festivals de l'Afrique subsaharienne, se tient tous les ans dans une ville cosmopolite. Sa programmation artistique symbolise l'intégration. C'est également le témoignage d'une reconnaissance au quartier Anoumanbo qui a vu naître les membres du groupe Magic System et de permettre à travers ce festival de poser des actions sociales au profit des populations ivoiriennes et africaines.

En outre, le FEMUA est un facteur de développement par ses actions sociales. Ainsi donc depuis sa création à ce jour, il compte à son actif la réhabilitation et l'équipement d'hôpitaux, d'orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction d'une école primaire offerte à l'Etat de Côte d'Ivoire. Le 20 août 2012, A'Salfo est nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO pour ses messages en faveur de la paix.

Fille ainée de Boni Gnahoré, maître percussionniste de la Compagnie Ki Yi M'Bock d'Abidjan dirigée par Werewere Liking, Dobet Gnahoré née en Côte d'Ivoire le 17 juin 1982, quitte l'école à 12 ans pour rejoindre la compagnie d'artistes de son père et y apprend le théâtre, la danse, la musique et le chant. Elle y rencontre en 1996 le guitariste français Colin Laroche de Féline avec lequel elle se marie.

Ensemble, ils forment en 1999 le duo Ano Neko (« Créons ensemble » en langue Bété). En 2003, le duo est complété du tunisien Nabil Mehrezi à la basse et de l'ivoirien Miko Dibo (dit Samba) aux percussions. Le groupe se recentre alors sur le nom de « Dobet Gnahoré ».

Elle devient en 2010 la première artiste ivoirienne à remporter un Grammy Awards pour la composition originale de PALEA repris par la chanteuse India Arie. Dans son quatrième album, elle chante en bété, en malinké, en dida, en lingala, en créole haïtien, en français et en anglais.
Commentaires


Comment