Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Grâce collective : Voici les prisonniers concernés
Publié le vendredi 8 aout 2014  |  Le Democrate
Célébration
© Abidjan.net par Marc Innocent
Célébration de la semaine de l`enfant: les mineurs de la MACA n`ont pas été oubliés
Vendredi 13 juin 2014. Abidjan. MACA. Dans le cas de la semaine de l`enfant, le ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant a rendu visite aux mineurs détenus au Centre d`Observation des Mineurs de la maison d`arrêt et de correction d`Abidjan.
Comment




A l’occasion du 54ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire célébré hier 7 août 2014, le président de la République, Alassane Ouattara, selon une prérogative prévue par l’article 49 de la constitution ivoirienne, a accordé une grâce collective à un peu plus de 3000 prisonniers soit 30% de la population carcérale . Ce décret qui a été adopté en Conseil des ministres tenu le mercredi 6 août 2014 au palais présidentiel au Plateau, concerne les personnes qui ont commis des infractions mineures dues à leur précarité ou leur vulnérabilité. Celles-ci, selon le porte-parole du gouvernement Bruno Koné Nabagné, ne représentent aucun danger pour la société. Pour donc éviter toute polémique, il est bon de préciser que les personnes ayant commis des infractions militaires, les crimes et vols aggravés et en réunion, des détournements de deniers publics, des enlèvements d’enfants, des attentats à la pudeur, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité , des atteintes à la sureté ne sont pas concernées par cette grâce collective dont le décret sera signé dans quelques jours par le président de la République qui tient à offrir une seconde chance à cette catégorie de prisonniers.

Affia Marie
Commentaires


Comment