Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Un plan de redressement de l’école verra le jour dans le lôh djiboua (Préfet)
Publié le vendredi 8 aout 2014  |  AIP
Comment




Le préfet de la région du lôh djiboua, préfet du département de Divo, Kpan Droh Joseph a annoncé pour l’année scolaire 2014/2015 un plan de redressement de l’école, jeudi à la faveur des festivités commémoratives de l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance.

"J’ai instruit le directeur régional de l’éducation nationale et de l’enseignement technique de me présenter pour la rentrée scolaire 2014/2015 un plan de redressement", a indiqué le préfet après avoir dressé le bilan négatif des résultats scolaires dans la région.

"Malheureusement cette année scolaire 2013/2014, nous avons enregistré un faible taux de réussite aux examens du baccalauréat (22,61%) et du Bepc (41,02%) contrairement au Cepe (82,46%). Ce diagnostic nous indique une mauvaise organisation de l’enseignement secondaire privé", a-t-il noté.

Pourtant selon Kpan Droh d’importantes infrastructures de développement notamment dans le domaine de l’éducation ont été réalisées en 2013 dans la région.

Ainsi en plus de 10 écoles maternelles construites dans la région en 2013, elle s’est vue doter de 54 écoles primaires dont 35 à Divo et 17 à Lakota.

Pour le secondaire un collège à base quatre a été ouvert à Niambézaria et un autre du même type à Nébo par le biais du programme présidentiel d’urgence (PPU).

"Ces efforts du gouvernement dans notre département devraient galvaniser enseignants, parents d’élèves et élèves à travailler davantage pour de bons résultats aux différents examens à grand tirage de fin d’année", a affirmé le préfet de Divo.

Récemment à l’occasion d’une cérémonie de célébration des meilleurs acteurs de l’école dans la région, Kpan Droh avait annoncé que les établissements privés qui ont obtenus des résultats catastrophiques en 2013 ne recevront pas les élèves boursiers de l’Etat au cours de la prochaine rentrée scolaire.

C’est là un des axes importants du plan de redressement qui entrera très bientôt en vigueur.

gso/kam
Commentaires


Comment