Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Fête de l’indépendance : le Sous-préfet de Songon prône l’amour du travail
Publié le vendredi 8 aout 2014  |  District d’Abidjan
Célébration
© Autre presse par DR
Célébration de la fête de l`indépendance à Songon
Jeudi 07 août 2014. Célébration de la fête de l`indépendance à Songon
Comment




La commémoration des 54 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 07 août 2014, à Songon Mbrathé, dans la sous-préfecture de Songon, a donné lieu à une belle fête. Défilé des différents détachements des corps constitués des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, Gendarmerie Nationale, Police nationale, Eaux et forêt), les corps paramilitaires (police municipale et sapeurs pompiers municipaux), pour montrer la présence de l’Etat de Côte d’Ivoire dans la sous-préfecture. Parade des différentes couches sociales et socioprofessionnelles, force économique et sociale de Songon qui font la fierté de Mme Koné Kinan Christelle, sous-préfet de Songon, des chants et danses du terroir.
Mais avant, solennité oblige, la représentante du Chef de l’Etat, SE Alassane Ouattara, a salué le drapeau national, symbole de la souveraineté de la Côte d’Ivoire, après avoir passé en revue les différents détachements des FRCI.
Dans le message de son mandat aux populations de Songon, Mme Christelle Koné a tenu à rendre un hommage au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour ses efforts de faire la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Pour elle, ce progrès social et économique va impacter sa circonscription administrative pour le bonheur des populations. Pour ce faire, Madame la Sous-préfet a exhorté les populations de Songon, en particulier les jeunes et les femmes, à prendre une part active à ce train du développement de la Côte d’Ivoire.
Ce développement, selon elle, passe, par l’union. « Unissons-nous, car l’union fait la force », a-t-elle dit. Avant de poursuivre : « Oublions toutes nos divergences d’opinion, nos luttes politiques, travaillons à construire et soyons économe. Donnons-nous tout entier à cette tâche sacrée qu’est le travail. Je puis vous prédire qu’à ce prix, quelles que soient les difficultés qui pourront arriver, nous reverrons toujours les jours heureux».
Mais peut-il avoir développement sans la paix ? Pour Madame la Sous-préfet, les populations de Songon doivent faire corps avec la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR). Car, dira-elle, avec cet instrument, « la réconciliation et la paix auxquelles nous aspirons tous, la paix véritable est aujourd’hui à notre portée. Nous devons nous approprier la réconciliation. C’est en cela que nous devons consolider notre stabilité. (…) si nous voulons rester la locomotive de notre sous région».
Mais avant, à l’entame de son message, Mme Christelle Koné a rappelé "les souffrances endurées par nos parents" pour que nous soyons aujourd’hui libres et indépendants. C’est pour cela, elle appelle la nouvelle génération à ne pas oublier ce pan de notre histoire. « Nous avons le devoir de perpétuer cette cérémonie.», dira-t-elle.
Quant au représentant du Président Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District d’Abidjan, fils de Songon, le préfet Dosso, il a appelé les populations de Songon à s’approprier le discours de Madame la Sous-préfet pour se mettre véritablement au travail. Car certains projets ont déjà été mis en route, d’autres sont en cours de réalisation grâce au Gouverneur Mambé et l’appui important du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.
Notons que le maire et le président des jeunes de Songon ainsi que le chef du village de Mbrathé ont tous exprimé leur joie de voir notre pays aller de l’avant. Notons également que la commémoration des festivités de l’indépendance dans la sous-préfecture de Songon est à sa 7e édition. La première a eu lieu à Songon Kassemblé en 2008 et la dernière s’est tenue dans le village de Songon Abiatté, village du Gouverneur Robert Mambé.


Commentaires


Comment