Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Sans passion : Franchise,.... décrispation!
Publié le mardi 12 aout 2014  |  L’Inter
Comment




Les leaders politiques en Côte d'Ivoire avaient habitué l'opinion à leurs désaccords permanent sur tout. Au point où c'était devenu presqu'un dicton que ''ces acteurs politiques ne sont d'accords que sur leur désaccord''. On ne croirait jamais le Front populaire ivoirien (Fpi) capable de s'asseoir à la même table que les dirigeants du Pdci-Rda pour dialoguer. Tant les divergences étaient nombreuses, qui opposaient ces deux formations politiques. Mais, depuis quelques mois, il est donné à l'opinion de voir le contraire. Une délégation de haut niveau de l'ex-parti au pouvoir, conduite par son président, a franchi officiellement, pour la première fois, le portail du président du Pdci, Henri Konan Bédié, le jeudi 30 janvier passé. Hier, Pascal Affi N'guessan et ses camarades ont réédité cet exploit. Ils ont fait le déplacement jusqu'à son village natal de Daoukro, pour rencontrer à nouveau le leader du plus vieux parti ivoirien. Au menu des échanges, la recherche de solutions aux problèmes de la Côte d'Ivoire en vue d'anticiper sur les échéances électorales à venir et de prévenir toute déviation susceptible d'entraîner des morts comme en 2010. Quelle belle leçon de démocratie? Dire que les dirigeants du parti de Laurent Gbagbo (opposant historique d'Houphouët-Boigny, fondateur du Pdci-Rda) auront tiré des leçons des dérives des dernières présidentielles serait une tautologie. Tellement l'image est forte et éloquente. Reste que ces initiatives embrassent toutes les autres formations politiques considérables de la place, notamment le Rassemblement des Républicains (Rdr) du président de la République, Alassane Ouattara, pour espérer revoir la Côte d'Ivoire se retrouver définitivement. Cet espoir ne devrait pas être loin. En partageant le déjeuner avec le président Bédié, qui se veut le masque qui conduit au grand masque (ndlr, le président Ouattara, l'autre allié du rassemblement des Houphouétistes), il n'y a plus que le dernier pas pour que le Fpi passe au dîner avec le Rdr, son plus farouche adversaire. Est-il, d'ailleurs, nécessaire de parler de cette farouche adversité, quand les deux formations politiques semblent déjà se parler, dans l'intérêt de la Côte d'Ivoire? N'est-ce pas avec le Rdr, le 9 décembre 2013, que Affi N'guessan et ses camarades ont entamé leur série de consultations? Pourvu que la franchise soit au menu de ces rencontres et que celles-ci débouchent sur une vraie décrispation. Celle qui effacerait toutes les rancœurs pour remettre la Côte d'Ivoire d'aplomb, tant au niveau de la cohésion entre ses filles et ses fils que de son développement.

F.D.BONY
Commentaires

Titrologie



L’Inter N° 4854 du 12/8/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment