Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Processus électoral 2015 : le CEFCI pour une participation inclusive de la société civile
Publié le mercredi 20 aout 2014  |  CEFCI
Boni
© Autre presse par DR
Boni Lydie, Directrice Exécutive du Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains (CEFCI)
Comment




Le Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains (CEFCI), organisation de promotion de la démocratie et des droits des femmes qui s’est fortement impliqué dans le processus électoral se félicite de la mise en place de la nouvelle CEI qui met un terme à tout un processus constructif de réforme de la CEI en Côte d’Ivoire.

Suite à l’observation des élections générales, des recommandations ont été faites en vue d’améliorer les futures échéances électorales. Avec l’appui du Centre Carter et de IFES, un atelier de réflexion a été organisé en vue de mettre en place un processus soutenu de réflexion et de travail qui a abouti à la réforme de la commission électorale Indépendante.
Le CEFCI, en tant qu’organisation de promotion des droits des femmes et de la démocratie, a donc été heureux de contribuer à tout ce processus et a participé à la désignation du représentant de la Société civile au sein de la nouvelle Commission Electorale Indépendante, qui a été validé par le Ministère de l’intérieur. Ce processus de désignation du représentant de la société civile marque la reconnaissance du travail de ces organisations par le Ministère de l’intérieur et les encourage à continuer à s’impliquer dans le processus de consolidation de la démocratie en Côte d’Ivoire.

Dans le suivi et le renforcement du processus enclenché par la société civile , le CEFCI tient à rappeler que toute initiative de consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance devra toujours s’appuyer sur des valeurs cardinales d’inclusion de capacités et de reconnaissance de l’existence de toutes les organisations engagées. Cela permettra d’aboutir à une société civile plurielle, inclusive et constructive. Devant les enjeux que représentent les futures élections de 2015 qui devront être ouvertes, pacifiques et inclusives, le CEFCI tient à faire les recommandations suivantes :

1. A la Commission Electorale indépendante
• Tenir compte du Genre dans la mise en place du bureau de l’institution et des CEI locales
• Etablir des relations équitables et inclusives avec toutes les organisations, réseaux et Coalitions engagés dans le processus électoral et en particulier ceux ayant œuvré pour la réforme électorale
• Renforcer une plateforme d’échanges ouverte avec les organisations de la société civile qui devront être des relais de sensibilisation auprès des populations


2. Aux partis politiques
• Féliciter toutes les tendances politiques (pouvoir et opposition) pour leur présence au sein de l’Institution et encourager leurs représentants à plus d’objectivité dans les différentes délibérations
• Les encourager à promouvoir l’intérêt supérieur de la nation en mettant en exergue les instruments juridiques africains et régionaux relatifs à la gouvernance et à la démocratie notamment le protocole de la CEDEAO relatif à la démocratie et à la bonne gouvernance
• Se mettre au travail dès la mise en place du bureau afin de rassurer l’opinion publique nationale et internationale de la crédibilité de ses actions

3. A la société civile ivoirienne
• Continuer à construire sur les acquis en s’appuyant sur toutes les organisations et coalitions impliquées dans le processus électoral et qui ont contribué à la proposition d’une loi électorale en vue d’assurer la crédibilité, la cohésion et l’unicité de l’action de la société civile.
• Travailler à renforcer la crédibilité et l’impartialité de la société civile pour une voix plus forte dans notre pays.
Pour sa part, le CEFCI continuera à s’impliquer dans le processus de démocratisation de notre pays en restant convaincu que toute initiative est à capitaliser et à renforcer pour l’intérêt supérieur de la nation .
Le Centre Féminin tient par ailleurs à féliciter et à remercier tous les partenaires qui ont soutenu la société civile dans le processus de réforme électorale en l’occurrence le NED (National Endowment for Democracy, le PNUD,le Centre Carter , l’ONUCI , l’USAID , OSIWA , le FOSCAO Régional , le NDI , Freedom House ,Goree Institute, etc.
Par ailleurs, le CEFCI invitent tous ces partenaires à continuer d’apporter un appui aux organisations de promotion de la démocratie dans notre pays et à soutenir davantage les organisations féminines œuvrant dans le domaine .

Fait à Abidjan le mardi 19 août 2014


Pour Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire (CEFCI)

La Directrice Exécutive
Boni Dihoukan Lydie
Commentaires


Comment