Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Interview/ Désiré Ackach (président Rhdp-Usa) : « Les Ivoiriens ne s’opposeront pas à une candidature unique de Ouattara »
Publié le mardi 26 aout 2014  |  Le Mandat
Comment




Le délégué général du Mouvement des forces d’avenir(Mfa), Désiré Ackah est le président de l’alliance des Houphouétistes de la section Etats-Unis d’Amérique. Dans cet entretien, il invite les Ivoiriens à soutenir les actions du chef de l’Etat.

Comment se porte l’alliance RHDP aux USA ?
Je vous remercie de m’avoir accordé cette interview. Je m’appelle Désiré Ackah, délégué général du Mouvement des forces d’avenir(MFA), dont le fondateur et président Anaky Kobena, est l’un des signataires de la coalition politique (RHDP) qui a conduit le Président Alassane Ouattara à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire. Je peux dire que le RHDP se porte bien aux USA, malgré quelques dissensions entre nous. Je ne veux faire de procès à personne. Nous devons œuvrer dans l’esprit de l’ancien Président Félix Houphouët-Boigny qui est la paix et la démocratie.

Y-a-t-il des réunions périodiques ?
Je tiens à vous dire que je viens de prendre la présidence du RHDP depuis le 8 août 2014. Cela s’est fait sans bilan et procès verbal en ma possession. C’est l’une des raisons qui m’a amené à placer mon mandat sous le signe de l’éthique et de la probité morale. Je m’attacherai les services des délégués et membres compétents qui veulent une seconde victoire pour notre cher Président Alassane Ouattara aux échéances de 2015. Je suis actuellement en consultation avec les différents délégués généraux pour former mon bureau national.

Combien de militants compte votre délégation RHDP ?
Laissez-moi vous dire que le RHDP est une coalition de plusieurs partis signataires. Chaque parti signataire à ses militants dans presque tous les états fédéraux des USA. Chacun est conscient du bien-fondé de cette plateforme pour le rassemblement des Houphouétistes.

On parle d’une candidature unique du chef de l’Etat, Alassane Ouattara à la Présidentielle de 2015. Seriez-vous favorable à cela?
On ne change pas une équipe qui gagne. La coalition a apporté une stabilité à notre pays qui est la Côte d’Ivoire. Le président Henri Konan Bédié, apôtre de la paix et visionnaire du fait de son expérience dans la gestion des affaires de notre pays, a toujours prôné la cohésion entre les Ivoiriens pour une paix durable. Il nous rappelle sans cesse que nous vivons une paix fragile, par conséquent nous devons faire en sorte que nous ne revivons plus les dix ans de crise que la Côte d’Ivoire a connue. Le chef de l’Etat s’est engagé à tenir toutes ses promesses faites aux Ivoiriens pendant sa campagne électorale. Pour terminer son œuvre, nous RHDP, nous devons lui accorder un second mandat. Comme disent les Américains : « You Can’t please everyone ». La majorité des Ivoiriens ne s’opposeront pas à une candidature unique de notre Président au moment opportun.

Avez-vous bénéficié des retombées de votre lutte politique au sein de l’alliance ?
Le but escompté est d’être toujours dans une alliance politique qui va amener la Côte d’Ivoire à une démocratie achevée. La lutte est collective et ensemble construisons une Côte d’Ivoire forte sans haine. Les partis signataires sont toujours dans l’alliance malgré quelques disfonctionnements. Chacun est conscient que tout développement doit se reposer sur une paix durable. Le Président Ouattara a rehaussé l’image de la Côte d’Ivoire. La plateforme pour le rassemblement des Houphouétistes a restauré l’autorité de l’Etat, et la dignité de notre pays, sans oublier le fonctionnement régulier des Institutions de la République.

Le président de votre parti, Innocent Anaky Kobena réclame sa part « de dividende » après la victoire du RHDP à la Présidentielle de 2010. Quelle est votre position ?
Je tiens à dire un grand merci au président Anaky d’avoir cautionné et accepté que je représente le MFA à la présidence du RHDP. Je pense que le président Anaky est mal compris de tous. Il dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas. N’oubliez pas que le président Anaky est diplômé de Sciences Politiques. Donc il a une grande expérience de la scène politique. Vous savez la politique, c’est l’aboutissement de tout un engagement. Il pense que la coalition travaille à trois. Il faut revenir à l’esprit et aux engagements, à l’origine de l’alliance politique. Il a toujours réaffirmé son appartenance à la coalition. II juge positive la gestion du gouvernement. Le président Anaky pense que les erreurs concernant la cohésion au sein de l’alliance sont corrigeables.

L’ambition du Président Ouattara est de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020. Pensez-vous que cet objectif est réaliste ?
Le Président Alassane Ouattara n’est pas un rookie dans la gestion des affaires de la Côte d’Ivoire. Etant Premier ministre de feu Félix Houphouët-Boigny, il disait que « pour qu’un système marche, il faut que les mentalités changent. C’est ce qu’il est en train d’inculquer aux Ivoiriens en donnant lui-même l’exemple. Dès la fin de la crise post-électorale, au lieu de rester les bras croisés et dire que les caisses sont vides, il a préféré satisfaire les besoins urgents des Ivoiriens. La Côte d’Ivoire est un pays à croissance rapide. Les ambitions du Président Ouattara sont énormes dans le domaine de la réalisation d’infrastructures : routes, écoles, centres de santé, eau potable, etc. Le retour de la Banque africaine de développement va apporter un plus à la Côte d’Ivoire. Donc l’émergence 2020 n’est pas une pure vue de l’esprit mais une réalité.

Comment jugez-vous les actions du chef de l’Etat, Alassane Ouattara sur le terrain ?
Je pense qu’il fait du bon travail pour les Ivoiriens. On juge quelqu’un par ce qu’il a construit et non détruit. Le Président Alassane Ouattara a mis en évidence la réalisation de ses promesses de campagne. Je préfère juger ses actions à la fin de son second mandat.
Pour vous, quelle est la meilleure approche pour arriver à une vraie réconciliation des Ivoiriens ?
Le chef de l’Etat fait de la paix nourrie au dialogue son credo. Tout Ivoirien est témoin de cette crise de 10 ans. Que les Ivoiriens cessent d’être des fanatiques de la politique. Suivons le comportement de notre Président Bédié qui pour l’intérêt général des Ivoiriens à vider son cœur de toutes les rancœurs. N’oublions pas qu’il a été la première victime de cette crise. Les Ivoiriens veulent que la lumière soit faite sur cette crise et que les auteurs reconnaissent leurs crimes et demandent pardon aux Ivoiriens.

Quel est le regard des Américains sur la Côte d’Ivoire ?
Notre ambassadeur son Excellence Daouda Diabaté, lors des rencontres avec la diaspora a toujours répété que la Côte d Ivoire « Is back ». Les USA supportent le Gouvernement légitime du Président Ouattara. Les USA encouragent les autorités au désarmement. Les deux pays entretiennent des relations économiques grâce à African Growth and Opportunity. Les USA souhaitent que la Côte d’Ivoire soit un pays démocratique et prospère où les Droits de l’Homme sont respectés. Je vous remercie.

Interview réalisée par Patrick N’Guessan
Commentaires


Comment