Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cacao: campagne record en Côte d’Ivoire, avec 1,6 million de tonnes récoltées fin juin (gouvernement)
Publié le mercredi 3 septembre 2014  |  AFP
Echange
© Abidjan.net par Serge T
Echange - Le Ministre Bruno Koné expose au déjeuner débat de la CCFCI.
La Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Côte d’Ivoire a organisé le jeudi 19 juin 2014 un déjeuner débat animé par le Ministre Buno Koné sous le thème " Le programme de développement ivoirien des réseaux de télécommunication et l’implication du secteur privé".
Comment




Abidjan - La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, connaît une campagne 2013-2014 record, avec près de 1,6 million de tonnes récoltées fin juin, en hausse de 19% par rapport à 2012-2013, a annoncé mercredi à Abidjan le porte-parole du gouvernement.

D'après les chiffres communiqués par Bruno Koné, 1,57 million de tonnes avaient été produites entre octobre dernier et fin juin, soit trois mois avant la fin des récoltes, contre 1,31 million l'an passé à la même époque.

Le précédent record datait de la campagne 2010/2011, quand 1,51 million de tonnes de fèves avaient été produites.

Une fois les récoltes achevées, fin septembre, ce chiffre pourrait atteindre 1,7 à 1,8 million de tonnes, selon différentes sources. Les prévisions s'annoncent également "prometteuses" pour la campagne 2014-2015, a estimé Bruno Koné.

Cette hausse de la production, favorisée par une météo favorable, confirme que la réforme du secteur entreprise par l'administration du président Ouattara a un "très fort impact positif" sur le niveau de vie des paysans ivoiriens, dont les revenus sont passés de 946 à 1.174 milliards de francs CFA (de 1,4 à 1,8 milliard d'euros), soit une hausse de 24%, a-t-il observé.

D'après le porte-parole du gouvernement, cette hausse des revenus s'explique par le "prix international" de "très bon niveau" sur l'ensemble de la campagne, les cours ayant flambé sous l'effet de la demande et des spéculateurs.

Le gouvernement ivoirien a également pris "des mesures importantes qui ont permis le paiement effectif aux paysans du prix arrêté" soit 750 FCFA (1,14 euro), le prix bord champ du kilo de cacao, sur l'ensemble de la campagne, d'après M. Koné.

Les années passées, le prix indicatif fixé par les autorités n'était très souvent pas respecté sur le terrain. De nombreux paysans se voyaient contraints par des intermédiaires de céder leurs fèves à des prix nettement inférieurs.

La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial avec 1,40 million de tonnes en 2012-2013, soit 35% des parts de marché et 15% du PIB du pays.

eak/jf/sd
Commentaires


Comment