Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Visite d’Etat dans le Iffou: Prikro entend mobiliser 20 000 personnes dimanche pour accueillir le Président Ouattara
Publié le mardi 9 septembre 2014  |  AIP
Conseil
© Présidence
Conseil des ministres de rentrée gouvernementale, présidé par le Chef de l’Etat SEM. Alassane Ouattara.
Mercredi 03 septembre 2014. Abidjan. Le president Alassane Ouattara a présidé le Conseil des ministres de rentrée gouvernementale.
Comment




Quelque 20 000 personnes sont attendues dimanche dans la localité de Prikro, pour réserver un accueil "chaleureux" et "exceptionnel" au Président Alassane Ouattara qui entame, à cette date, une visite d’Etat dans la région de l’Iffou, annonce le préfet du département, Guédé Marie Thérèse Sibaï.

"Nous nous attendons à 20 000 personnes pour réserver un accueil des plus exceptionnels à notre hôte de marque, le Président Ouattara", a annoncé Mme Guédé, au cours d’un entretien accordé à l’AIP, mardi.

Selon le préfet, les populations lui ont donné l’assurance de ne pas "bouder" cet honneur que leur fait M. Ouattara qui, a-t-elle indiqué, vient leur rendre visite, en tant que président, alors qu’il y était déjà passé en tant que candidat.

"Les populations m’ont dit ceci : +Mme le préfet, vous n’avez pas à vous en faire ; alors même qu’il n’était pas encore président, nous étions là pour l’accueillir quand il est venu. Maintenant qu’il est président, vous n’aurez même pas besoin d’intervenir. Vous nous avez donné la nouvelle, on applaudit, on chante et le jour-j vous verrez que dans tous les villages les portes et les fenêtres resteront fermées pour venir accueillir le Président+", révèle-t-elle.

Le préfet de Prikro s’est par ailleurs félicité de la résolution des " problèmes élémentaires", notamment l’électrification, l’adduction en eau potable, la voirie qui, a-t-elle indiqué, permet à "Prikro de mieux respirer" et d’amorcer son "émergence".

"Pour moi, c’est déjà le début de l’émergence ici à Prikro. Avec le bitume que nous voyons, je crois qu’à partir de là, la population va avoir un autre comportement", confie Mme Guédé.


gak/dm/kkp/tm
Commentaires


Comment