Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

CI_Education/La présidente du parlement des enfants de Prikro, exhorte à la scolarisation pour tous et à plus d’engagement contre les grossesses en milieu scolaire
Publié le mercredi 10 septembre 2014  |  AIP
La
© Présidence par David Zamblé
La Première Dame, Dominique Ouattara a présidé la 3ème édition du Festival National des Arts et de la Culture en milieu scolaire
Samedi 2 Août 2014. Place du carnaval de Bouaké. La Première Dame, Dominique Ouattara a présidé la 3ème édition du Festival National des Arts et de la Culture en milieu scolaire. Photo: Kandia Camara, ministre de Education nationale et de l` enseignement technique
Comment




La présidente du parlement des enfants de Prikro, l’honorable N’Da Amoin Line Pamela, en classe de quatrième, au lycée de Prikro, exhorte au respect des droits des enfants à travers leur scolarisation, et à plus d’engagement de l’Etat dans le département, pour freiner les grossesses en milieu scolaire.
"Ici à Prikro, les droits des enfants ne sont pas respectés, je vois qu’on fait de la discrimination entre les filles et les garçons, sous prétexte que ce sont les filles qui doivent rester à la maison au profit des garçons qui doivent aller à l’école", s’est insurgée Mlle N’Da, invitant à la scolarisation pour tous.
"La Côte d’Ivoire est l’avenir des enfants et elle est entre les mains des enfants, donc il n’y a pas de discrimination à faire, tous les enfants doivent aller à l’école", a-t-elle indiqué.
Se faisant l’écho de l’exhortation du ministre en charge de l’Education nationale, Kandia Camara qui prône "zéro grossesse" en milieu scolaire, le député des enfants a invité le gouvernement à fournir de plus amples efforts pour aider à atteindre cet objectif dans la localité.
"L’Etat doit pouvoir nous aider en construisant des internats et un autre lycée à Prikro pour décongestionner les classes et freiner les grossesses en milieu scolaire; 90 à 100 élèves par classes, c’est tout cela qui favorise les grossesses en milieu scolaire", a fait savoir N’Da Line.
"Ici il n’ya qu’un seul foyer, les élèves louent les maisons (...), d’où les grossesses précoces en milieu scolaire, l’Etat devrait construire un internat ici à Prikro", a insisté l’honorable N’Da.
Le parlement des enfants existe depuis 1992. Il a été reconnu officiellement et érigé au rang d’institution d’Etat par le Président Alassane Ouattara par un décret signé le 19 septembre 2013, rappelle-t-on.

(AIP)
gak/ask
Commentaires


Comment