Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

CPI: Marthe Ago "confiante" après la confirmation "définitive" du procès de Laurent Gbagbo
Publié le vendredi 12 septembre 2014  |  APA
Mme
© Abidjan.net par DR
Mme AMON AGO Marthe.
Secrétaire Général du C.N.R.D
Comment




La 12è Vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti au pouvoir), Marthe Amon Ago, désignée, pour coordonner les ‘’actions’’ pour la libération de Laurent Gbagbo, s'est dite "confiante", jeudi, malgré le rejet de l'appel de confirmation des charges contre l'ancien Chef de l'Etat ivoirien.

"Il (Laurent Gbagbo) a de sérieuses raisons de s'en sortir (...) La vérité finit toujours par triompher", a-t-elle déclaré. La Cour pénale internationale (CPI) a, ‘’ définitivement’’, confirmé les charges contre Laurent Gbagbo, l’ancien chef de l’Etat, qui sera jugé pour crimes contre l’humanité, dans un procès dont la date n’a pas été déterminée par le communiqué de la Cour, transmis, jeudi, à APA.

La Chambre préliminaire I de la CPI a rejeté la demande de la défense d'interjeter appel de la décision relative à la confirmation des charges. ‘'La décision confirmant les charges étant désormais définitive, la Chambre a ordonné au Greffier de transmettre le dossier à la Présidence en vue de la constitution d'une Chambre de première instance, qui sera en charge de la conduite du procès dans cette affaire'', indique le texte.

Le 12 juin 2014, la Chambre préliminaire I a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l'humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou-à titre subsidiaire-tentative de meurtre, et persécution) à l'encontre de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo.

Le 29 juillet 2014, la défense a déposé une demande d'autorisation d'interjeter appel de la décision relative à la confirmation des charges. ‘'La décision confirmant les charges étant désormais définitive", la juridiction internationale s'attèlera à déterminer la date de l'ouverture du procès.
LS/APA
Commentaires


Comment