Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Sénégal/Riposte à Ebola: plus de 190 millions de francs CFA reçus de partenaires
Publié le vendredi 12 septembre 2014  |  AIP
Comment




Abidjan – La ministre sénégalaise de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a reçu vendredi à Dakar, un appui financier et matériel d’une valeur de plus 190 millions de francs Cfa de la part d’institutions sous-régionales et des partenaires locaux destiné au "Plan de riposte" contre la fièvre Ebola.
Ce soutien provient de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), de l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et de Tigo Business.
‘’Si le Sénégal jusqu’à présent a eu la chance de ne pas rentrer dans le trublion que certains appellent catastrophe de la Guinée, de la Sierra Léone et du Liberia, nous rendons grâce à Dieu mais aussi à ces genres de partenaires’’, a déclaré la ministre de la Santé et de l’Action sociale à l’occasion d'une cérémonie dans les locaux de son ministère.
S’associant au "Plan de riposte" contre la fièvre Ebola mise en place par le Sénégal, l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) ont respectivement offert un appui financier de 30 millions et 50 millions de francs Cfa.
Pour l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a offert 110 millions de francs CFA d’un important lot de matériel, composé de produit d’urgence, de consommables (perfuseurs, intranules, transfuseurs…), de produit désinfectants, de matériel de soins, d’équipement pour le personnel de santé, etc.
Ces équipements sont destinés au Centre hospitalier national universitaire (CHNU) de Hann, qui est le centre de référence pour l’épidémie.
Selon Takashi Kitahara, ambassadeur du Japon au Sénégal, ''une partie de ce matériel a déjà été livrée jeudi à 5 districts sanitaires (Dakar, Fatick, Kédougou Tambacounda, dont la plupart sont frontaliers avec la Guinée''.
En plus ce matériel, il a annoncé que 65 volontaires vont s’engager dans la sensibilisation aux mesures de prévention auprès des populations, en utilisant les matériels de support installés par les services de santé à cet effet.
L'opérateur téléphonique Tigo a offert 30 téléphones de marque Smartphone, 40 clés connexion internet et 50 000 flyers (autocollants) Ebola pour permettre aux autorités de lutter efficacement contre l’épidémie.
Le ministre de la Santé et de l'Action sociale a magnifié cet ''élan de solidarité'' qu'elle a qualifié de haute importante et a appelé à la vigilance. ‘’Nous allons continuer la sensibilisation et la communication pour la rendre résiliente par rapport à l’épidémie. Le problème sera gagné au niveau communautaire quand tout le monde sera ce qu’il faudra faire et se prémunir (...), a dit Awa Marie Coll Seck.
Mercredi, lors d’une conférence de presse, Mme Seck avait déclaré qu’il n’y avait plus de cas de fièvre Ebola au Sénégal. Elle avait précisé que le "cas importé" de cette maladie, celui d’un étudiant guinéen, avait atteint le stade de la "convalescence".
L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest a tué plus de 2 400 personnes sur 4 784 cas, selon un dernier bilan annoncé vendredi par la directrice de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Margaret Chan s’exprimait lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Genève sans toutefois préciser si ces chiffres incluaient le Nigeria ou s'il s'agit du bilan concernant les trois pays les plus affectés, soit la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.
Commentaires


Comment