Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Expérimentation d’un projet intégré d’hévéaculture et de cultures vivrières à Prikro
Publié le mardi 16 septembre 2014  |  AIP
Le
© Ministères par DR
Le Ministère de l’Agriculture et le FER-PALMIER en missions de sensibilisation et d’information à TABOU
Juillet 2014. Photo: Mamadou Sangafowa, ministre de l`agriculture
Comment




Abidjan – Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA) qui privilégie les partenariats en l’Etat et le secteur privé dans des projets créateurs de richesses afin d’assurer la sécurité alimentaire des populations, la Compagnie hévéicole de Prikro (CHP) a signé avec l’Etat ivoirien, un accord-cadre pour la réalisation du projet intégré d’hévéaculture et de cultures vivrières dans le département de Prikro.

D’après une note d’information du ministère de l’Agriculture transmise lundi à l’AIP, dans la foulée de la visite d’Etat qu’y a effectué dans la localité, ce projet se décline pour la CHP à travers la plantation industrielle de 5 000 ha d’hévéas, la création de 8 000 ha de plantations d’hévéas de type villageois, la construction d’une usine de première transformation du caoutchouc, la mise en œuvre sur cinq ans de la production de cultures vivrières (igname, manioc, maïs etc.) avec l’appui de l’ANADER.

Sont inclus également la réhabilitation et l’entretien des pistes rurales de dessertes agricoles et voies de communication entre les villages, l’implantation d’infrastructures hydrauliques villageoises dans les villages concernés, la contribution à la réhabilitation des infrastructures scolaires et des centres de santé communautaires dans les villages concernés.

Depuis juillet 2013, un jardin a bois de greffe de 10 ha avec les clones GT1, PB217, PB260, IRCA41, IRCA230 et RRIC 100 d’hévéa est expérimenté.

Pour cette année, l’on cite la mise en place d’une pépinière de 3 ha, l’irrigation goutte à goutte, 90 000 plants prêts à être greffés, la préparation de la mise en place de la pépinière 2015, la mise en place de germoirs à graines d’origine de la plantation.

En termes d’objectifs 2015, il est projeté 500/600 ha de plantations industrielles et 800 ha de plantations villageoises.

Quant au projet vivrier, il a démarré en juin avec le partenariat avec l’ANADER, concernant le contrat de prestations de service conclu en mai. Les cultures retenues pour cette année sont le maïs, l’igname et le manioc, dans six villages (Famienkro, Timbo, Bognankro, Kamelesso, Groumania, Serebou).

Pour mener à bien ce projet, des infrastructures socio-économiques sont en cours ou en vue dont l’ouverture et reprofilage lourd de 111 km de pistes ouvertes largeur 7 m, l’achèvement du goudron entre ces six localités. Il est également prévu la construction d’une piste d’atterrissage de 1200 m de long et de 50 m de large.

Au sujet des bâtiments, la sous-préfecture et résidence du sous-préfet, le dispensaire de Famienkro, l’école primaire de Famienkro, des forages et pompes hydraulique villageoise sont en cours de réhabilitation. En outre, deux forages de 10 et 25 m3/heure sont créés sur le site de la CHP pour ses besoins en eau et celles des populations et un forage à Kamelesso.

Il est par ailleurs annoncé l’organisation d’une coupe dénommée « DG CHP » et d’autres actions sociales et citoyennes (Fête de l’Indépendance …), souligne le ministère de l’Agriculture.

Dans son discours prononcé mardi à M'Bahiakro, deuxième étape de sa visite d'Etat dans l'Iffou, le Président Alassane Ouattara a félicité le ministre de l'Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa, pour ses initiatives dans ladite région.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment