Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Marché bancaire : les crédits au secteur privé en hausse au 1er semestre 2014
Publié le lundi 22 septembre 2014  |  Ivoire-Presse
Déjeuner
© Abidjan.net par Mike Y
Déjeuner débat de l`Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d`Ivoire (APBEF-CI)
Mercredi 14 Mai 2014. Hôtel Pullman Abidjan. l`Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d`Ivoire (APBEF-CI) a tenu sa première conference thématique. Les responsables des structures bancaires ont été instruits sur le thème "Vers un modèle de gouvernance des risques". Ph: Souleymane Diarrassouba, président de l`APBEF-CI
Comment




Abidjan - Suite à l'interpellation du chef de l'Etat, le Président Alassane Ouattara sur l'accompagnement jugé insuffisant des entrepreneurs par les banques, les professionnels du secteur ont réagi. Selon eux, le marché bancaire national se porte de mieux en mieux. « Les données au premier semestre attestent d’un renforcement continu de l’accompagnement de l’économie, une couverture satisfaisante des emplois par les ressources et une régression du poids relatif des crédits en souffrance » soutient, en tout cas, le Conseil exécutif de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (Apbef-CI). Qui soutient que ressources et emplois sont tous en hausse au premier semestre 2014 d’environ, respectivement, 25% et 24% par rapport à la même période en 2013.
Sur les 5 219,73 milliards de FCFA collectés par l’industrie bancaire, 5 080,2 milliards FCFA, soit 97,32% ont été consacrés au financement de l’économie. Dans le détail, cela donne plus de 4 144,65 milliards sous forme de crédits à la clientèle, et 980,03 milliards FCFA au titre des crédits inter-établissements bancaires et de crédits. Le Conseil ajoute même dans une note synthétique que « les agents économiques qui ont le plus bénéficié des crédits à la clientèle sont les sociétés privées (77,9%) et les particuliers (15,5%), l’Etat et ses démembrements se partageant le reste soit 6,9% ».
Du point de vue de la maturité des crédits accordés par le système bancaire à la clientèle entre le 1er janvier et le 30 juin 2014, il est à noter une forte propension des prêts à moyen et long termes, dont le montant cumulé s’élève à un peu plus 1 193 milliards de FCFA soit 28,78% de l’enveloppe total consentie.
Pour le Conseil exécutif de l’Apbef-CI, « les mois à venir seront marqués par un soutien encore plus massif et mieux adapté des établissements de crédit à l’économie nationale et singulièrement aux opérateurs économiques, à la faveur du Plan national de développement (PND) ». Le Conseil exécutif de l’APBEF CI encourage les établissements de crédits à maintenir le cap et à poursuivre leurs efforts pour l’accompagnement du secteur privé notamment des PME avec des financements innovants et adaptés et à favoriser également la promotion des prêts pour l’habitat économique et social.
Edgar Kouassi
Source APBEF-CI
Commentaires


Comment