Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Technologies : Microsoft montre son nouveau visage à l’Afrique
Publié le mardi 23 septembre 2014  |  Ivoire-Presse
Rotimi
© Autre presse par DR
Rotimi Olumide, Windows Business Group Lead à Microsoft.
Comment




Microsoft a indiqué sa nouvelle vision de la technologie. Désormais, l’entreprise se veut « mobile first », « Cloud First.» Un vent de changement a réellement soufflé sur le géant américain. Décryptage.
De passage à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Windows Business Group Lead à Microsoft, a rencontré des journalistes ivoiriens de la presse Economique et Business. Rotimi Olumide a présenté à cette occasion la nouvelle vision de Microsoft qui se résume en ces mots : « Mobile First, Cloud First. » des notions qui clarifientvraiment le nouveau positionnement de Microsoft.
« Mobile First » signifie que la manière d’utiliser le système d’information doit pouvoir désormais se faire depuis un mobile. « Cloud First » est un concept de fonctionnement basé sur ses données hébergées sur le cloud.
Dans cette optique, Office 365 est complètement aligné sur cette stratégie car par définition c’est du Cloud et la valeur du service est très forte en mobilité.Aussi, Microsoft a-t-il repensé son système d’exploitation Windows 8.1 en investissant dans les Devices (périphériques) et les Services pour offrir une nouvelle génération d’interfaces utilisateurs.
Pour bien comprendre le changement de la part de Microsoft, il faut savoir que sa vision est globalement fondée sur les quatre grandes tendances IT qui vont dominer les dix prochaines années:
1.la mobilité (la venue de nouveaux et différents types de Devices tels que les smartphones, tablettes, PC impliquent des changements des modes de vie, des utilisateurs toujours connectés avec une attente de plus en plus grande pour un accès aux données et applications partout et à tout moment.
2.Le Social qui prend en compte les interactions personnelles de plus en plus importantes; les nouveaux modes de partage et de collaboration et l’engagement en ligne des clients qui est devenu un vrai élément différentiateur;
3.Le Cloud avec sa facilité d’utilisation et son modèle de développement flexible; sa mise à disposition des applications plus efficaces et rapides, etc.
4.Le Big data visible à travers son explosion massive en termes d’accès et d’utilisation de donnés externes, de globalisation des marchés, d’audiences clients de plus en plus segmentées…
Selon, Rotimi Olumide, « cette nouvelle vision implique les efforts constants de Microsoft pour satisfaire ses clients. C’est pourquoi, Microsoft travaille avec tous les constructeurs pour rendre Windows disponible sur tous les appareils indépendamment de la marque.»
Microsoft a aussi le souci d’accroitre la productivité de ses utilisateurs, leur permettre de rester dans une certaine aisance et facilitéd’utilisation de ses produits.
Les journalistes présents unanimement ont évoqué à juste titre «les coûts d’acquisition des périphériques et autres produits Microsoftqui sont encore un frein pour une grande frange de la population.»
A cette préoccupation, Rotimi a expliqué que des investissements énormes sont faits afin que les utilisateurs du continent africains puissent se les procurer à moindres coûts. « Pour permettre un accroissement sûr de l’Afrique, nous avons investi dans l’écosystème chinois dans le but de réduire tous les coûts à tous les niveaux pour l’utilisateur final », a-t-il renchéri
Un autre aspect de la nouvelle vision de Microsoft, c’est d’investir dans le mobile afin de permettre aussi aux développeurs africains de créer des applications locales utilisables sur l’ensemble des devices des consommateurs. Que vous soyez sur votre smartphone, tablette, phablette, PC, etc. l’expérience utilisateur doit être la même et simplifiée. Rotimi a d’ailleurs, présenté les Windows Devices en mettant en exergue leur plus-value. En plus d’avoir des applications globales (Facebook, Twitter, etc.), les Windows Devices (à l’instar par exemple des smartphones Nokia Lumia) bénéficient des applications de productivité Microsoft telles qu’Office (Word Excel, Powerpoint) et peuvent intégrer des applications localement développées. De quoi encourager les développeurs africains à concevoir plus d‘applications locales répondant aux besoins des africains.
Lors de cette séance de présentation et de formation des journalistes, ces derniers ont pu toucher et tester les Windows Devices présentés ce jour-là.
Rotimi aréaffirméaux journalistes que Microsoft croit en l’Afrique, c’est pourquoi il consent à faire d’énormes investissements, pour non seulement rendre la technologie accessible à tous mais aussi pour la promouvoir comme outil de productivité afin de développer le continent africain.Pour Microsoft, l’Afrique a besoin de se développer. Elle a besoin d’un investissement sûr. C’est pourquoi l’Afrique est aujourd’hui après la Chine, la destination du plus gros investissement de Microsoft.
Microsoft aaussi investi en faveurdes développeurs, dans les devices et dans de grands programmes tels que l’Initiative 4Africa (projet qui vise à accroître la compétitivité du continent africain et le projet CNA, une plateforme qui permet au citoyen lambda de pouvoir développer des applications qui tourneront sous interface Windows.
Commentaires


Comment