Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Atelier de formation : Raphaël Lakpé instruit les Directeurs de publication
Publié le lundi 29 septembre 2014  |  Ivoire-Presse
Auto-régulation
© Abidjan.net par prisca
Auto-régulation de la presse en Côte d’Ivoire: Raphaël Lakpé aux commande
Jeudi 07 juin 2012. Abidjan. Cérémonie de passation de charge entre Eugène Dié Kacou et Raphaël Lakpé nouveau patron du CNP.
Comment






Réunis au sein du Forum des directeurs de publication de Côte d'Ivoire (Fordpci), les Directeurs de publication (Dp) des titres ivoiriens les plus réguliers ont été, à l'initiative de leur structure, instruits, vendredi 26 septembre 2014, par Raphaël Lakpé, président du Conseil national de la presse (Cnp). «Prérogatives et Obligations du Directeur de publication au regard de la loi sur la presse». Tel est le thème sur lequel le conférencier s'est prononcé lors de la cérémonie qui a eu lieu à l'immeuble Sarulu à Marcory-Biétry. Mais avant, le président du Fordpci, Charles Lambert Tra Bi, a tenu à préciser le sens de cette rencontre. ''Nous, nous faisons de la formation notre métier. Et nous espérons que le premier module de formation doit être la loi qui régit la presse en Côte d'Ivoire. C'est dans le cadre de cette loi qui concerne les devoirs et obligations que le Dp doit jouer, pleinement, son rôle au sein de sa rédaction, et impacter la société ivoirienne'', a-t-il clarifié avant de remercier l'instructeur pour la spontanéité de sa disponibilité, et son soutien. Le président du Cnp, prenant la parole, s'est félicité de ce genre d’initiatives, car, a-t-il dit, le plus grand problème de la presse est l’insuffisance de formation. ''Les Directeurs de publication (DP) étant les interlocuteurs privilégiés du Cnp, quoi de plus normal que les deux structures échangent et participent ensemble au développement et à la professionnalisation de la presse'', a-t-il expliqué avant d'entrer dans le vif du sujet. '' Le Dp porte la responsabilité pénale des publications. À ce titre, il joue un double-rôle. Il a une charge éditoriale et managériale. Il porte non seulement la responsabilité du titre mais aussi, il doit être le meneur du personnel de la rédaction. Il est en amont et en aval des publications. Il est le ''cœur'' de toute la rédaction. Et pourtant, paradoxalement, dans l'environnement dans lequel nous fonctionnons, la loi n° 2004-643 du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse, ne donne pas de définition du Directeur de publication. La loi de 1991 sur la presse était plus favorable. Cette disposition n'a pas été prise en compte dans la loi de 2004. De ce fait, il n'a malheureusement pas de prérogatives mais des obligations. Ceci est la faute à la récente loi sus-mentionnée. Au regard de ce qui précède, nous estimons que le Dp doit bénéficier d'un meilleur statut que celui conféré par la loi de 2004. C'est en cela que je vous encourage à mener la lutte'', a-t-il motivé. Notons que cette cérémonie était parrainée par Irié Lou Colette, présidente des Coopératives des commerçantes de Cocody (Cocovico), et par ailleurs, membre de la Commission dialogue, vérité et réconciliation. À ce double-titre, elle a encouragé ses filleuls à s’approprier les recommandations du président Lakpé pour que les journalistes ne soient plus la cible de stigmatisation et préjugés de tous ordres afin que ceux-ci participent activement et positivement au processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale.

Souce : Sce Comford
Commentaires


Comment