Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

CPI : Blé Goudé accusé de 184 meurtres
Publié le lundi 29 septembre 2014  |  APA
Justice:
© Reuters par Michael Kooren
Justice: 1ère comparution de Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI)
Jeudi 27 mars 2014. Haye. Charles Blé Goudé, accusé de crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale.
Comment




Le parquet de la Cour Pénale internationale (CPI) a accusé Charles Blé Goudé, lundi, à l’ouverture de l’audience de confirmation des charges contre lui, de ‘’ meurtre de 184 personnes ’’, lors de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011.

Charles Blé Goudé, ancien chef de la galaxie patriotique, mouvement proche de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, vêtu d'un costume sombre, au crâne rasé portant des lunettes est apparu serein à l'audience de confirmation.

Selon l'accusation, Blé Goudé a ‘' participé à un plan concocté par Laurent Gbagbo et son entourage dont fait partie le suspect'' pour confisquer le pouvoir après le verdict de la Commission électorale indépendante (CEI) donnant Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle de novembre 2010 et reconnu comme tel par la communauté internationale.

Sous l'impulsion de M. Blé, a soutenu le parquet, ses partisans ‘'ont tué, violé, brûlé vifs'' des personnes jugées partisanes de M. Ouattara et ce, sur des bases de faciès ou ethnique.

Pour l'accusation, il ne fait aucun doute, ‘'Blé Goudé est responsable de 184 meurtres, 38 viols,
126 actes inhumains et 348 persécutions'', accuse Fatou Bensouda dont les collaborateurs ont présenté des vidéos où l'ancien ministre de la jeunesse du régime Gbagbo donnait des ‘'consignes précises'' à ses partisans pour ‘'s'opposer par tous les moyens à l'ONUCI de circuler'' ou encore pour ‘'dénoncer tout étranger dans vos quartiers''.

A l'issue de l'audience de confirmation des charges, qui dure jusqu'à jeudi, une décision de la chambre décidera, dans un délai de 60 jours de l'opportunité ou non d'un procès.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment