Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Après l’audience de Blé Goudé : l’Accusation a 8 jours pour compléter sa ‘’présentation’’ (CPI)
Publié le vendredi 3 octobre 2014  |  APA
Justice:
© Reuters par Michael Kooren
Justice: 1ère comparution de Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI)
Jeudi 27 mars 2014. Haye. Charles Blé Goudé, accusé de crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) Après l’audience de confirmation des charges contre Charles Blé Goudé qui a pris fin, jeudi, les juges ont accordé du ‘’ temps aux parties et participants afin de compléter, par écrit, leurs présentations orales’’, indique un communiqué de la Cour pénale internationale, transmis, quelques heures après le terme de l’audience, à APA.

‘’ Le Procureur et le Représentant légal des victimes auront jusqu’au 10 octobre 2014 pour compléter leurs présentations par des observations écrites, auxquelles la Défense pourra répondre le 17 octobre 2014 au plus tard’’ souligne le communiqué.

Dans un délai de 60 jours, poursuit le document, suivant la réception de la requête finale de la Défense, les juges prendront leur décision.

Soit la Chambre préliminaire confirme les charges pour ‘’lesquelles elle a conclu qu’il y a des preuves suffisantes donnant des motifs substantiels de croire que M. Blé Goudé a commis les crimes qui lui sont reprochés’’, auquel cas l’affaire est renvoyée en jugement devant une Chambre de première instance composée de trois autres juges pour le procès.

Elle peut ‘’refuser de confirmer les charges pour lesquelles elle a conclu qu’il n’y a pas de preuves suffisantes et arrêter la procédure à l’encontre de M. Blé Goudé’’ ou les juges peuvent ‘’ajourner l’audience et demander au Procureur d’apporter des éléments de preuve supplémentaires ou de procéder à de nouvelles enquêtes (…), précise le texte.

Lundi, à l’ouverture de l’audience de confirmation des charges contre lui, le parquet de la Cour Pénale internationale (CPI) a tenu Charles Blé Goudé, ‘’ responsable de 184 meurtres, 38 viols, 126 actes inhumains et 348 persécutions’’ lors de la crise postélectorale entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Pour la défense, sortir du contexte des actions de M. Blé pour le présenter comme un homme ‘’violent qui viole’’ est ‘’malicieux’’ de la part de l’accusation dont le ‘’document brille par son absence de preuves’’ et qui n’a de mérite que ‘’la reprise des coupures de la presse nationale et internationale’’, pour la plupart ‘’hostiles’’ à Charles Blé Goudé, a soutenu, mardi, Me Claver N’dri.

Charles Blé Goudé a déclaré à la cour, jeudi, au quatrième et dernier jour de l’audience de confirmation des charges contre lui, qu’il n’est pas ‘’un criminel’’, soutenant que le procureur le ‘’poursuit à tort’’ sans chercher ‘’ forcément à être libre’’ mais ‘’ la manifestation de la vérité’’.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment