Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

International

Vatican : vote très attendu à l’issue d’un synode sur la famille et l’homosexualité
Publié le dimanche 19 octobre 2014  |  Jeune Afrique
Vatican:
© AFP par DR
Vatican: L`argentin Jorge Mario Bergoglio devient le 266e Pape de l`église catholique romaine sous le nom de Francois 1er
Mercredi 13 mars 2013. Italie. La Cité du Vatican. L’Argentin Jorge Maria Bergoglio a été élu pape sous le nom de Francois 1er
Comment




Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société brûlants, des divorcés aux couples non mariés, y compris homosexuels.

Dans la matinée, ils ont rendu public un message aux familles insistant sur "l'amour conjugal indissoluble". Rien ou presque sur les sujets les plus sensibles, à l'origine d'une lutte sourde ces deux dernières semaines au Vatican entre évêques plus conservateurs et plus libéraux. Mais ces sujets devraient être évoqués dans un rapport final soumis au vote dans la soirée.
Les participants au synode ont approuvé largement ce premier texte bref de trois pages par 158 voix sur 174 votants. Il est de tradition que chaque synode adresse un message aux 1,2 milliard de catholiques. Dans la soirée, à la majorité des deux-tiers, la "relation synodi", document final beaucoup plus consistant, devait être votée, et, selon plusieurs cardinaux, approuvée sans problème majeur.

Ce document indiquera jusqu'à quel point le langage nouveau prônant la "miséricorde", autrement dit la bienveillance, à l'égard de l'union libre, des divorcés remariés et de l'homosexualité, qui imprégnait fortement une première synthèse des débats publiée lundi, aura été maintenu ou atténué. Le cardinal américain Raymond Leo Burke, un des chefs de file de l'opposition conservatrice au pape François, avait affirmé jeudi que le texte pourrait être rejeté si les affirmations "inacceptables sur les rapports sexuels hors mariage et entre personnes de même sexe" n'étaient pas retirées.

Alors qu'il dirige le Tribunal suprême du Saint-Siège, le cardinal Burke s'est vivement opposé au pape François. Il a indiqué au site américain "Budfeednews" qu'il allait sans doute bientôt être rétrogradé à un poste honorifique.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment