Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Cour pénale internationale (Cpi) : Un greffier dépêché à Abidjan
Publié le jeudi 30 octobre 2014  |  Soir Info
Herman
© Autre presse par DR
Herman von Hebel, Greffier de la CPI
Comment




Le Greffier de la Cour pénale internationale (Cpi), Herman von Hebel, est arrivé à Abidjan, hier mardi 28 octobre 2014, « afin de discuter de questions liées au fonctionnement de la Cpi dans le pays avec des représentants de haut niveau des autorités locales et nationales, d’organisations non gouvernementales, ainsi que les membres du personnel du bureau de la Cour à Abidjan », indique un communiqué dont nous avons reçue copie.
Dans un élément vidéo enregistré par la Cpi, Herman Von Hebel donne des indications précises sur le contenu de sa visite et répond à certaines questions liées à la situation en Côte d’Ivoire, relativement aux procédures en cours devant la Cpi. Le greffier visitera le bureau de la Cpi en Côte d’Ivoire, discutera avec le personnel «  de toutes les questions qui les concerne », avant de rencontrer, a-t-il indiqué, les autorités ivoiriennes. Il s’agira, avec les membres du gouvernement ivoirien, de parler «  du renforcement de la coopération entre le pays et la Cpi ». La Cour a un bureau extérieur ouvert à Abidjan.
Le greffier Herman Von Hebel, qui est à sa première visite en Côte d’Ivoire, a participé, récemment, au Sénégal à un séminaire à Dakar. Concernant les procédures de la Cpi en Côte d’Ivoire qui ne touchent que des personnes du seul camp Gbagbo, le greffier balaie du revers de la main les critiques, soulignant que la Cour n’est pas partisane.  «  Le travail de la procureur, Fatou Bensouda n’est pas encore terminé » a-t-il assené. Il s’est par ailleurs prononcé sur le fait que Laurent Gbagbo soit jugé devant la Cpi, alors que Simone Gbagbo, son épouse, est jugée en Côte d’Ivoire. Selon lui, cela ne montre pas que la Côte d’Ivoire a cessé sa coopération avec la Cour. La date du procès à l’encontre de Laurent Gbagbo n’est pas encore décidée, a-t-il rappelé.
A la question de savoir si oui ou non Laurent Gbagbo sera autorisé à se rendre aux funérailles de sa mère, le Greffier donne une réponse de Normand.  Il n’a dit ni oui ni non. «  En règle générale, il revient à l’équipe de défense de présenter une demande visant à obtenir une autorisation pour que M. Gbagbo puisse assister aux obsèques de sa mère… Par la suite, le juge assignerait les éléments de la défense, les garanties de sécurité pour M. Gbagbo avant de décider », a dit le greffier.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires

Titrologie



Soir Info N° 6025 du 30/10/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment