Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

72 fédéraux demandent à Laurent Gbagbo de retirer sa candidature à la présidence du FPI pour la cohésion au sein du parti
Publié le jeudi 4 decembre 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Dans une déclaration lue par le fédéral Kouakou Béhibro Jean de Tiébissou, mercredi au siège du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) à Abidjan, 72 fédéraux sur les 106 que compte ce parti à travers le pays, ont demandé à l’ex-président Laurent Gbagbo de se retirer de la course à la présidence du FPI et d’appeler à l’entente et à la cohésion pour "un FPI fort".

"Nous vous demandons de vous mettre au-dessus de la bataille interne en acceptant de retirer votre candidature au poste de président du parti et de lancer un appel à l’entente et à la cohésion pour un FPI fort", a déclaré Kouakou Béhibro, estimant que l’appel dit de Mama invitant Laurent Gbagbo à être candidat contre ''son filleul Affi N’guessan porte les germes de la division du parti'' à la rose.

M. Kouakou Béhibro qui s’est interrogé sur la possibilité pour M. Gbagbo de gérer le parti en raison de son maintien en détention à la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye, a affirmé que d’autres personnes veulent se servir du parti pour des intérêts partisans et l’empêcher de suivre les sillons que lui-même a tracés.

Pascal Affi N’guessan, président sortant et Laurent Gbagbo, le tout premier président du parti, sont les deux candidats retenus par le comité de contrôle pour briguer la présidence du FPI lors du prochain congrès qui se tiendra à la mi-décembre.

(AIP)
ik/cmas
Commentaires


Comment