Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Editorial/ Silence ! Jean Claude Brou travaille !
Publié le vendredi 12 decembre 2014  |  Twins
Atelier
© Abidjan.net par Atapointe
Atelier de dissémination Rapport sur la compétitivité de l`industrie manufacturière ivoirienne
Vendredi 26 Septembre 2014. Abidjan. La Banque mondiale a organisé un atelier de dissémination Rapport sur la compétitivité de l`industrie manufacturière ivoirienne. Les ministres Kaba Nialé et Jean Claude Brou représentaient le gouvernement ivoirien Photo: le ministre Jean Claude Brou
Comment





« Silence, on développe» ! Ainsi s’exprimait notre « bossonniste », feu Jean Marie ADIAFFI ADE!
« Silence, on développe» ! Comme pour attester de la mobilisation de toutes les forces et énergies, autour de notre chère patrie qui doit renaître de ses cendres !
« Silence, on développe» ! Pour témoigner de la Côte d’ Ivoire au travail !
« Silence, on développe» ! Enfin, afin pour ce faire, de placer les hommes qu’il faut aux places qu’il faut !
Contribuer efficacement au développement économique de la Côte d’Ivoire, en portant la part du secteur industriel dans le PIB de 30% en 2014 à 40% en 2020, et relever le niveau de l’industrie ivoirienne et notamment la production minière, tel est l’ambitieux programme du gouvernement ivoirien.
Par ailleurs, la transformation des matières premières et l’investissement privé direct constituant pour le gouvernement ivoirien les voies d’accès à l’industrialisation et à l’émergence du pays, le Premier Ministre avait besoin d’un professionnel chevronné, maîtrisant les dossiers économiques, méthodique, rigoureux, généreux dans l’effort, et rompu aux procédures des institutions internationales.
Pour y parvenir, il n’a pas eu besoin de chercher bien loin, encore moins, longtemps !
Le docteur JEAN CLAUDE KASSI BROU qu’il connaissait déjà très bien et qui avait été son Directeur de Cabinet par le passé, avait le profil idéal!
Titulaire d'un doctorat en sciences économiques et d'un Master of Business Administration (MBA) en finance (1980) de l'Université de Cincinnati (Ohio, USA), Dr BROU occupait auparavant le poste de conseiller économique et financier du Premier Ministre de la Côte d'Ivoire de 1991 à 1995.
En 1996, il est nommé Directeur de Cabinet du Premier ministre, poste qu’il conservera jusqu'en 1999. Il fut aussi le Président de la Commission Nationale des Investissements (1996-1999) et mena un vaste programme de réformes conduisant à la privatisation de soixante-dix (70) entreprises publiques opérant dans divers secteurs économiques (agro-industrie, télécommunications, chemin de fer, banque et énergie).

En outre, la BCEAO, la Banque Mondiale, le FMI, l’UEMOA……faisaient également partie des références de celui qui deviendra en Novembre 2012, le Ministre de l’Industrie et des Mines de la Côte d’Ivoire.
Aussitôt nommé et fidèle à sa renommée, Dr BROU qui retrouvait pour ainsi dire un environnement qui ne lui était pas étranger, a passé au peigne fin tous les dossiers qui l’attendaient.
Au niveau industriel, il a été aux avant-postes dans le cadre des actions qui ont été menées afin de positionner la Côte d’Ivoire au rang des nations émergentes.
Ce sont entre autres, l’adoption de la loi contre la contrefaçon, l’élaboration de la politique nationale d’industrialisation, la mise en place de nouveaux instruments de développement industriel (zones spécialisées et industrielles), et l’incitation à l’initiative privée des nationaux en matière de création d’unités industrielles.
Au plan minier, il a piloté le nouveau code du 24 mars 2014 pour redynamiser l’activité minière, et a fortement contribué à l’avis favorable accordé par le Processus de Kimberley pour la levée de l’embargo sur le diamant ivoirien ; ce qui permet d’accroître la part de devises de ce secteur et encourage les établissements miniers à s’investir davantage dans le développement local.
De plus, il assure la vice-présidence du Comité Technique de Concertation (CTC), instance technique du Comité de Concertation Etat- Secteur privé (CCESP), chargée de procéder à l’examen des saisines des acteurs de l’Administration et du Secteur Privé et habilitée à mettre en place des groupes de travail sur des thèmes spécifiques.
C’est à juste titre que le Groupe de Travail sur la Compétitivité des Entreprises (GNTCE) dont les travaux ont repris le lundi 04 Aout dernier, est managé par un de ses principaux collaborateurs.
Discret et efficace, ce bourreau du travail entend faire de toutes ces missions à lui confiées, de véritables réussites au service de la Côte d’Ivoire en route pour l’émergence 2020.
TWINS, dans sa troisième parution, ne pouvait trouver mieux pour sa « une » !
Silence donc ! TWINS n°3 vous livre les grands dossiers du Dr JEAN CLAUDE KASSI BROU, car l’émergence de la Côte d’Ivoire ne pourra se faire sans l’Industrie et les Mines.
Bonne lecture et à très bientôt !
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment