Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La Côte d’Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI
Publié le vendredi 12 decembre 2014  |  Jeune Afrique
Simone
© Getty Images
Simone Gbagbo lors d`un rassemblement au Palais de la Culture d`Abidjan, où 5.000 pro-Gbagbo Ivoiriens se sont rassemblés pour prier pour la victoire et la paix
Comment




LA CPI a sommé jeudi la Côte d’Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l’humanité contre Charles Blé Goudé, qui a du même coup été renvoyé en procès.

Une semaine après l’abandon des poursuites contre le président kényan Uhuru Kenyatta, les proches de l’ancien chef d’État ivoirien Laurent Gbagbo restent eux dans le viseur de la Cour pénale internationale (CPI). Au risque de se voir encore taxée de pratiquer une "justice des vainqueurs", la juridiction internationale a demandé jeudi 11 décembre à la Côte d’Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président, et a confirmé quatre charges de crimes contre l’humanité contre Charles Blé Goudé, qui serait donc renvoyé en procès sauf s’il faisait appel dans les cinq jours de cette décision.

Tous deux sont poursuivis pour leur rôle présumé dans les violences ayant suivi la présidentielle de 2010 qui a opposé Laurent Gbagbo au président actuel Alassane Ouattara. La crise s’était achevée par deux semaines de guerre et avait fait quelque 3 000 morts.
Abidjan "se donne du temps"
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment