Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Poursuivi pour crimes contre l’humanité : Blé Goudé renvoyé en procès
Publié le samedi 13 decembre 2014  |  Soir Info
Justice:
© Reuters par Michael Kooren
Justice: 1ère comparution de Charles Blé Goudé à la Cour Pénale Internationale (CPI)
Jeudi 27 mars 2014. Haye. Charles Blé Goudé, accusé de crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale.
Comment




Charles Blé Goudé sera jugé par la Cour pénale internationale (Cpi). Sauf si sa défense interjette appel et qu'elle obtient gain de cause.

C'est que, hier jeudi 11 décembre 2014, la Chambre préliminaire I de la Cpi a confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité à son encontre et l'a renvoyé en procès devant une chambre de première instance. L'information a été transmise à la presse par l'Unité des affaires publiques de la Cpi.

La Chambre préliminaire I, faut-il le savoir, est composée de la juge Silvia Fernández de Gurmendi (Argentine), juge présidente, de la juge Ekaterina Trendafilova (Bulgarie) et de la juge Christine Van den Wyngaert (Belgique). C'est cette dernière qui a adopté une opinion dissidente. Elle n'est pas allée dans le même sens que ses deux collègues. Toutefois, étant seule contre deux, la décision de la majorité a été retenue, renvoyant Blé Goudé en procès. « La Chambre a soigneusement examiné tous les éléments de preuve soumis par les parties, qui comprenaient plus de 40 000 pages de preuves documentaires, y compris les déclarations de 134 témoins, et plus de 1 200 éléments audio et vidéo », informe le texte. « À la lumière des preuves et observations présentées par les parties et les participants à la procédure,la Chambre préliminaire I a conclu qu'il existait des preuves suffisantes donnant des motifs substantiels de croire que Charles Blé Goudé serait pénalement responsable de quatre chefs de crimes contre l'humanité que constituent le meurtre, le viol, les autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – la tentative de meurtre, et la persécution, perpétrés à Abidjan, en Côte d'Ivoire, entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril de 2011 ou vers cette date », précise-t-il.
Pour la Cpi, Blé Goudé aurait engagé sa responsabilité pénale individuelle pour ces crimes contre l’humanité, alternativement en tant que coauteur indirect (article 25-3-b du Statut de Rome) ; ou, en ordonnant, sollicitant ou encourageant la commission de ces crimes (article 25-3-b du Statut) ; ou en apportant son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance à la commission de ces crimes (article 25-3-c du Statut) ; ou en contribuant de toute autre manière à la commission de ces crimes (article 25-3-d du Statut). « Sous réserve du droit de l'accusation et de la Défense de demander l'autorisation d'interjeter appel, la présidence de la Cpi constituera une chambre de première instance en temps utile, qui sera en charge du procès », souligne le communiqué.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment